17 mai 2018

Le prix Arlette-Cousture décerné à Karoline Georges

Décidément, les honneurs s’accumulent pour Karoline Georges! En plus du prix Aurora Boréal et du prix Jacques-Brossard gagnés ce mois-ci, voici qu’elle se mérite le prix Arlette-Cousture des Grands Prix du livre de la Montérégie.

Le prix Arlette-Cousture est remis chaque année à un roman, un récit littéraire ou un recueil de nouvelles et couronnait en 2017 le roman Vi de Kim Thuy. Nous sommes fiers que le jury ait choisi cette année de le décerner à Karoline pour son excellent roman De synthèse.

Bravo Karoline!

9 mai 2018

Le Prix des libraires du Québec est remis à Jonas Gardell

Nous sommes très heureux de partager cette belle nouvelle avec vous : Jonas Gardell vient de remporter le Prix des libraires du Québec (catégorie Roman Hors Québec) avec N’essuie de jamais de larmes sans gants. Ce splendide roman, publié aux Éditions Gaïa, paraîtra dans notre collection CODA le 22 mai prochain.

«En prenant pour cadre l’apparition du sida en Suède au début des années 1980, Gardell réussit habilement à créer une fresque sociale à travers le destin d’un jeune couple homosexuel et de leur groupe d’amis qui luttent pour trouver leur place dans la société malgré la maladie. Un roman fabuleux, plein d’humanité, difficile à oublier. Important, bouleversant, essentiel, de ceux qui nous marquent profondément. »
– Le comité de sélection du Prix des libraires du Québec 2018

Toutes nos félicitations à Jonas Gardell!

4 mai 2018

Karoline Georges remporte le Prix Jacques-Brossard

Nous sommes très fiers de vous annoncer que Karoline Georges a remporté le Prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique québécois avec son roman De synthèse

Ce prix, doté d’une bourse de 3000$, récompense «l’auteur de la meilleure production annuelle pour adultes dans le domaine de la science-fiction, du fantastique et de la fantasy

«Le jury a remarqué les qualités d’écriture de Karoline Georges, la précision et la clarté de son style, limpide, presque léger malgré la profondeur du propos, la délicatesse et la sensibilité dans l’expression des émotions les plus vives. Abordant des thèmes comme la filiation, la valeur de la vie, la mort et l’immortalité, l’auteure invite à la réflexion. Elle évite les clichés, actualise et renouvelle le genre en lui redonnant des racines dans l’expérience et l’actualité.»

Toutes nos félicitations à Karoline!

13 février 2018

Marée montante est finaliste au Prix de création littéraire – Bibliothèque de Québec et Salon international du livre de Québec

Nous avons appris avec bonheur que le premier roman de Charles Quimper, Marée montante, est finaliste au Prix de création littéraire – Bibliothèque de Québec et Salon international du livre de Québec. C’est à la fin du mois de mars (date à confirmer) que sera dévoilé le nom du lauréat. Le prix est accompagné d’une bourse de 5000$.

Toutes nos félicitations à Charles!

23 janvier 2018

Ici, ailleurs et Hors et saison présélectionnés au Prix France-Québec 2018

La liste de la présélection du Prix littéraire France-Québec a été dévoilée et nous sommes très heureux de vous annoncer que parmi les sept romans choisis figurent Ici, ailleurs de Matthieu Simard et Hors saison de Max Férandon!

Les noms des trois finalistes seront divulgués lors de l’inauguration du prochain Salon Livre Paris, le 15 mars 2018, sur le stand de Québec Éditions.

Toutes nos félicitations à Matthieu et Max!

15 novembre 2017

Karoline Georges et David Mitchell sur les Premières sélections du Prix des libraires du Québec

Le salon du livre de Montréal commence en beauté cette année avec l’annonce des Premières sélections du Prix des libraires du Québec. Nous sommes heureux d’y compter Karoline Georges pour De synthèse dans la catégorie Québec et David Mitchell pour L’âme des horloges (traduction de Manuel Berri) dans la catégorie Hors Québec. Les finalistes seront connus à la fin du mois de janvier et les lauréats seront dévoilés le 9 mai 2018.

Félicitations à Karoline et David !

6 novembre 2017

Prix IMPAC Dublin: altistes en lice!

Nos plus chaleureuses félicitations aux quatre altistes qui se retrouvent aujourd’hui sur la première liste du prix IMPAC Dublin, le mieux doté au monde après le prix Nobel de littérature.

Dominique Fortier pour Au péril de la mer (The Island of Books), Catherine Leroux pour Le mur mitoyen (The Party Wall), Madeleine Thien pour Do Not Say We Have Nothing (à paraître en septembre 2018) et Steven Price pour L’homme aux deux ombres (By Gaslight, à paraître en janvier) font partie de la sélection.

Le prix IMPAC Dublin récompense chaque année un titre paru en anglais, peu importe son pays d’origine. La courte liste sera annoncée en avril. Bonne chance à tous!

5 octobre 2017

Sophie Voillot est finaliste au GG!

Nous sommes très heureux de vous annoncer que Sophie Voillot figure parmi les finalistes des prestigieux Prix littéraires du Gouverneur général pour sa merveilleuse traduction du Sous-majordome de Patrick deWitt.

Rappelons qu’elle a déjà été couronnée trois fois par les GG, rien de moins.

Toutes nos félicitations à Sophie, traductrice hors pair, ainsi qu’aux autres finalistes!

3 octobre 2017

Bravo Catherine Leroux!

L’écrivaine et traductrice Catherine Leroux vient de remporter le prix John-Glassco pour sa magnifique traduction du roman Us Conductors de Sean Michaels (Corps conducteurs)! Ce prix, remis par l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada (ATTLC), récompense la qualité d’une première traduction vers le français ou l’anglais. La lauréate remporte une bourse de 1 000 $ ainsi qu’une adhésion à l’ATTLC. Le jury, présidé par Sonya Malaborza, a souligné «la finesse, la justesse et l’intelligence» du travail de Catherine, que nous félicitons chaleureusement!

28 septembre 2017

Larry Tremblay doublement récompensé!

C’est dans la joie et la bonne humeur qu’a eu lieu ce jeudi soir la remise des traditionnels Prix littéraires du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Larry Tremblay a eu la belle surprise d’en remporter deux cette année!

L’impureté, qui mentionne notamment l’une des grandes catastrophes de la région (le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney en 1971) a reçu le Prix littéraire dans la catégorie Roman, alors que Même pas vrai, publié à La Bagnole, a été récompensé dans la catégorie Jeunesse.

Rappelons que l’auteur avait déjà eu ces honneurs par le passé, avec ses oeuvres L’orangeraie, Le Christ obèse et Le mangeur de bicyclette.

Toutes nos félicitations à Larry, notre bleuet favori!