Grace Lisa Vandenburg (19 lettres) compte. Tout. Tout le temps. Les pas qui la mènent au café, les graines de pavot sur son gâteau et le nombre de bouchées nécessaires pour en venir à bout, autant de nombres ordonnant son existence de célibataire réglée comme du papier à musique. Son unique coup de foudre: Nikola Tesla, inventeur aussi génial qu’obscur, mort depuis plus de soixante ans, qui nourrit ses fantasmes et lui semble seul à même de comprendre sa fascination pour la rassurante quiétude des additions.

Entre en scène un bel étranger: Seamus Joseph O’Reilly (un autre 19) qui, ô miracle, ne se laisse pas rebuter par ses manies. Un dilemme ne tarde pas à s’imposer à elle: les nombres ou la vie? Pour préserver leur fragile idylle, Grace entame une thérapie surréelle grâce à – ou plus exactement malgré – laquelle elle finira par découvrir ce qui compte vraiment.

Variation à la fois pétillante et doucement cynique sur les thèmes de l’amour et de la différence entre les êtres, Addition est le premier roman de l’Australienne Toni Jordan. Il est présenté dans un harmonieux format carré, compte 376 pages, 69 796 mots et 398 926 caractères.

Traduit de l'anglais (Australie) par Jean Guiloineau