Entre Edmond et Clara, une singulière relation a pris forme depuis le jour de leur mariage, qui les fait s’attirer et s’éloigner l’un de l’autre, prisonniers de leurs corps et de leurs pulsions contradictoires. À l’été 1895, dans une Nouvelle-Écosse mi-rêvée, mi-réelle, l’existence de Clara devenue neurasthénique et morphinomane atteint son paroxysme : elle doit sortir de la quadrature de son cercle pour échapper au gouffre de l’hystérie qui l’aspire. L’appel du Nord et de sa pureté transparente pourrait bien lui sauver la vie, surtout si ce Nord est personnifié par le corps, l’esprit et l’âme du capitaine Ian Ryder.