Plus tôt ce mois-ci, le talent et la carrière de Rawi Hage et Heather O’Neill ont été honorés par le Writer’s Trust, prestigieuse fondation canadienne pour les écrivains.

L’auteur de Parfum de poussière s’est vu remettre le Engel Findley Award, prix qui s’accompagne d’une bourse de 25 000 $ et qui est destiné à « encourager un auteur établi à poursuivre son œuvre remarquable ».

Heather O’Neill, quant à elle, a reçu le Writer’s Trust Fellowship par lequel elle devient membre d’un groupe select composé des plus grands écrivains canadiens, en plus de se voir remettre une bourse de 50 000 $.

Gonflés de fierté devant tant de reconnaissance pour nos auteurs, l’occasion est belle de vous annoncer en primeur que chacun d’eux nous donnera de nouvelles lectures à se mettre sous la dent tout bientôt. En effet, au courant de 2020, Alto fera paraître La société du feu de l’enfer, le nouveau roman de Rawi Hage traduit par Sophie Voillot, de même que La balade de Baby de Heather O’Neill dans une nouvelle traduction signée Dominique Fortier.