Fils d’épicier, gambler et humoriste du vendredi soir, Theo Potiris n’a jamais craint de remettre son sort entre les mains du hasard et de ses caprices. Mais en ce printemps montréalais où le destin le frappe durement, la chance paraît l’avoir abandonné. Fidèle à ce que lui a appris son père avant de mourir, Theo cherche alors à secouer la fatalité, à « entrer en duel avec les possibles » — sans se douter que certaines entités ont la capacité d’agir sur ce que les profanes appellent des « coïncidences ». Les coups de dés se lit comme un roman d’aventure à mi-chemin entre Ocean’s 11 et Robin des bois. Des comedy clubs à Taipei, du Mile End au désert marocain, ce livre qui semble en contenir plusieurs insuffle tout naturellement du surnaturel à l’ordinaire.

Dans cette oeuvre portée par une écriture évocatrice et un humour pince-sans-rire, Sean Michaels jette un regard unique sur notre foi en notre bonne étoile et sur nos tentatives pour contrôler l’incontrôlable.

Traduit de l'anglais par Catherine Leroux
Titre original : The Wagers

Lire un extrait