Japon, 1799. Dejima est l’un des ports d’attache de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Envoyé pour redresser les finances de la Compagnie, Jacob de Zoet est vite désemparé devant la corruption ambiante et l’étrangeté des moeurs. Il croit trouver refuge auprès d’Orito, une Japonaise défigurée. Mais Orito est enlevée et emprisonnée dans le temple Shiranui, où l’abbé Enomoto garde captives douze femmes. Uzaemon, l’interprète de Jacob, lui aussi épris d’Orito, partira à sa recherche avec une bande de samouraïs. Jacob de Zoet sera pris au coeur d’un océan houleux où les humains ne sont, en surface, que des pièces sur un jeu de go.

Alchimiste des genres, prodige des lettres anglaises salué pour son inventivité, David Mitchell nous offre, dans une prose résolument moderne, une audacieuse réinvention du roman d’aventures.

Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Manuel Berri

Lire un extrait