Promo!
Prix littéraire

David Mitchell

L'âme des horloges

$15.00$20.99

L’âme des horloges de David Mitchell

Effacer
ISBN : N/A

Par une sombre journée d’été de l’an 1984, Holly Sykes, adolescente en fugue, fait la rencontre d’une dame étrange qui, en échange d’un « asile », lui offre une inoffensive tasse de thé. Plusieurs décennies passeront avant qu’Holly ne saisisse exactement de quel genre d’asile l’inconnue voulait parler…

Fresque vertigineuse comme seul peut en imaginer l’auteur de Cartographie des nuages, L’âme des horloges expose en six temps des moments de la vie d’Holly, depuis sa jeunesse tempétueuse à Gravesend jusqu’à sa vieillesse sur la côte atlantique de l’Irlande en l’an 2043. Une vie trouée d’éclairs de précognition, de visites d’inconnus et de brèves altérations de la trame du réel. Car Holly Sykes tient à son insu un rôle dans une vieille querelle se jouant dans les coulisses de notre monde. Elle pourrait même en être l’arme ultime.

David Mitchell, l’un des auteurs les plus admirés de la scène littéraire mondiale, électrifie l’esprit du lecteur avec ce formidable roman kaléidoscopique.

Traduit par Manuel Berri

Titre original: The Bone Clocks

Prix Utopiales 2018
Les libraires conseillent : juin 2017
Coup de coeur Renaud-Bray
Première sélection du Prix des libraires du Québec

Échos

Thomas Dupont-Buist

Les libraires

« Oser ouvrir L’âme des horloges, c’est assister à l’un des spectacles les plus éblouissants du magicien des lettres britanniques. »

Karine Vilder

Le Journal de Montréal

« Génial! »

Jérémy Laniel

Médium large

« Il y a là une architecture narrative comme on en voit rarement. Un plaisir vif et vrai dans l’écriture. »

Françoise Genest

Avenues.ca

« Pour les lecteurs qui aiment être déstabilisés et tenus en haleine, Mitchell signe ici un roman fantastique captivant. »

Alex Beausoleil

ICI artv

« Un livre ambitieux et magique! »

Katherine Massicotte

Les libraires

« David Mitchell nous surprend une fois de plus avec ce chef-d’oeuvre où mystère et récit s’entrecroisent en une fresque bouleversante. »

Isabelle Houde

Le Soleil

«Quel livre époustouflant ! En plus, le livre est en soi un objet magnifique. Du bonbon.»

Ariane Gélinas

Brins d'éternité

«Si vous aimez les voyages au long cours, les détails, les romans choraux, ce sixième ouvrage de David Mitchell vous charmera. Nul doute, une fois la 778e page tournée, les personnages continuent de nous habiter, souvenirs ineffaçables, atemporels

The New York Times Book Review

« Stupéfiant… De toute évidence, personne n’a jamais annoncé la mort du roman à David Mitchell. Empreinte d’une intensité furieuse et d’une vitalité étonnante, sa plume ravissante vous gifle à toute volée et vous entraîne dans les plus folles escapades qui soient… Très peu d’écrivains peuvent susciter comme lui l’enthousiasme simultané du lecteur pour le monde matériel et le domaine de l’imaginaire. »

Esquire

« Un sacré bon livre. […] Fou, drôle, terrifiant… Entraîné dans le sillage de Cartographie des nuages, cet ouvrage est un chef-d’œuvre à part entière. […] David Mitchell est un magicien littéraire qui mêle les genres, traverse les époques et les continents et propose de troublantes énigmes. L’âme des horloges est un de ses meilleurs livres. »

Ursula K. Le Guin

The Guardian

« Inlassablement brillant, L’âme des horloges contient profondeur et obscurité, habilement dissimulées derrière l’esprit, l’art de l’illusion, l’époustouflante ventriloquie et l’extraordinaire prouesse du maître conteur David Mitchell. »

Fabienne Pascaud

Télérama.fr

« Le Britannique David Mitchell, 48 ans, brasse les styles à travers une écriture si détaillée, si visuelle qu’on pourrait se croire, encore, dans une de ces séries télé multiformes et cinglées dont on raffole. »

The New Yorker

« Mitchell est un merveilleux conteur. S’il est aussi acclamé par le public et la critique, c’est qu’il sait combiner la vertigineuse folie et la liberté absolue du pur conteur avec le réalisme terre à terre de l’humaniste. Traditionalisme ou postmodernisme, réalisme ou fantaisie : tous y trouveront leur compte. »

The Times

« Une superbe explosion d’idées audacieuses… Au fil de l’évolution de son œuvre, on dirait que David Mitchell devient plus ingénieux, plus intrépide et plus merveilleusement fou. »

The Observer

« Un livre fantasmatique, ambitieux, hardi et exubérant. »

The Telegraph

« David Mitchell est un brillant hypnotiseur littéraire… Il écrit avec une fougue impétueuse et une prodigieuse volubilité. L’univers de Mitchell est joyeux et réconfortant. »

Entertainment Weekly

« Magique… L’âme des horloges illustre parfaitement l’idée selon laquelle nous sommes à la fois les héros de nos propres vies et les simples rouages d’une mécanique à la fois plus vaste et plus belle. Note : A. »

The Boston Globe

« David Mitchell est un des auteurs les plus éclectiques de l’heure. Ouvrir un de ses livres, c’est embarquer dans une véritable aventure. Dans son dernier roman, L’âme des horloges, il offre son conte le plus audacieux à ce jour. À la fois étrange et magique. »

The Washington Post

« L’âme des horloges est enfin sorti pleinement incarné du cerveau de cet auteur divinement inventif. Cette riche combinaison de réalisme domestique, de fantaisie gothique et de conjectures apocalyptiques constitue une autre preuve de la dextérité débordante de Mitchell. »

People

« L’esprit, l’imagination et la prose somptueuse de David Mitchell vous feront dévorer cet ouvrage. »

Entrevue avec l'auteur

David Mitchell, l’auteur de L’âme des horloges, des Mille automnes de Jacob de Zoet et de Cartographie des nuages, nous parle de son processus d’écriture.

Auteur

David Mitchell

David Mitchell est né en 1969 à Southport, dans le Lancashire. Il a vécu en Sicile avant d’aller enseigner l’anglais à Hiroshima pendant plusieurs années. Il habite aujourd’hui en Irlande avec sa famille. Considéré comme un surdoué des lettres britanniques, il suit depuis une dizaine d’années un parcours littéraire atypique et époustouflant. Son premier roman, Écrits fantômes, a remporté le prix John Llewellyn Rhys, qui récompense le meilleur roman anglais d’un jeune auteur. Il a été deux fois finaliste au Man Booker Prize, avec number9dream et Cartographie des nuages. C’est ce roman qui a propulsé l’auteur sur la scène littéraire internationale, remportant le British Literary Fiction Book Award ainsi que le «Best Read of the Year» du Richard and Judy Book Club. Selon le magazine The New Yorker, qui le compare à Nabokov et à Saramago, Mitchell est « l’un des rares écrivains dont la disposition pour l’artifice est proprement surnaturelle ».

Crédit photo : Murdo Macleod