Sabine Porte a traduit de nombreux romans et essais, parmi lesquels ceux de Fred Chappell, Hanif Kureishi, Marina Lewycka, Eric McCormack, Tim O’Brien, Walker Percy, Barbara Pym, Ruth Rendell, Anne Tyler, Edith Wharton et P.J. Wodehouse. Elle traduit aussi des articles et des essais théoriques sur le cinéma, la vidéo, la photographie et l’art plastique, entre autres pour le centre Georges Pompidou, les Galeries nationales du Jeu de Paume, ou le musée d’Art moderne de la ville de Paris. Sa traduction de Au présent d’Annie Dillard, lui a valu le prix Maurice-Edgar Coindreau en 2002.