Pour illustrer la couverture de Jones, nous avons collaboré avec Camille Trudel, qui a créé une oeuvre unique en écho au texte.

Alto – Vous travaillez principalement comme scénariste ; on vous doit notamment Miette, un court métrage de fiction que vous avez aussi coréalisé et coproduit avec Maude Bouchard, de même que le court métrage Brasier. Vous vous intéressez aussi à l’illustration et avez entre autres réalisé la couverture du roman Mukbang, de Fanie Demeule. Qu’est-ce qui vous a attirée dans l’oeuvre de Neil Smith et vous a conduite à vouloir illustrer la couverture de son nouveau roman, Jones?

Camille Trudel – J’ai découvert l’oeuvre de Neil Smith à la lecture de Boo en 2016. Je suis tout de suite tombée sous le charme. Je me rappelle avoir parlé du roman partout autour de moi! Et j’en parle encore. La lecture de Big Bang m’a tout autant séduite. D’emblée, il y a une dimension foncièrement cinématographique dans l’oeuvre de Neil, une capacité à générer tout un univers et à nous en faire sentir les reliefs, qui en fait un matériel avec lequel je connecte naturellement comme cinéaste et illustratrice. Il faut aussi dire que nous explorons tous les deux des thématiques similaires tout en accordant une place au surnaturel et au symbolisme : comportement suicidaire ou autodestructeur, liens fusionnels au sein d’une fratrie, identité LGBTQ+. Je me penche souvent sur des sujets difficiles ou tabou et Neil parvient à aborder ces questions sans tenir ses lecteur·rice·s à distance. L’alliage d’ombre et de lumière dans le parcours de ses protagonistes rend ses histoires profondément humaines et c’est ce que je tente moi-même d’explorer dans ma pratique scénaristique. Son univers est à la fois sensible et franc, mais aussi foisonnant de détails doux-amers. Ces petits éléments attisent la curiosité, stimulent l’imagination et nourrissent beaucoup le travail d’illustration. Lorsque Neil m’a approchée pour sonder mon intérêt à illustrer la couverture de son prochain roman, je n’ai pas hésité une seconde. Il y a une inquiétante étrangeté dans l’univers de Neil qui résonne particulièrement avec le mien. C’est toujours un réel honneur de pouvoir collaborer avec les auteur·rice·s que j’admire.

AltoParlez-nous de votre processus de création de la couverture de Jones. Quelles ont été vos sources d’inspiration ? Comment leur avez-vous donné vie ?

Camille Trudel – Dès le début du processus, il y avait pour moi quelque chose de très naturel dans le fait d’illustrer Jones. Neil m’a montré plusieurs images afin de m’inspirer qui ont d’emblée résonné avec l’esthétique que j’affectionne. En discutant avec lui, j’ai réalisé que nous avions beaucoup de référents visuels en commun. Le renard est une figure qui porte une symbolique très importante pour moi. Découvrir comment il s’incarne dans le roman m’a donné la sensation de me rapprocher encore davantage de l’histoire d’Eli.

Dans le travail qui mène à une illustration de couverture, mon objectif est toujours double : arriver à une image frappante et représenter aussi fidèlement que possible l’essence de ce que l’oeuvre littéraire fait vivre. Dans ce contexte, chaque élément de composition, du choix des couleurs jusqu’au caractère et à l’expressivité des lignes, est dûment réfléchi. Jones est une oeuvre de contrastes: à la fois douce et amère, drôle et sombre. Il fallait parvenir à faire vivre dans cette image la violence qui jalonne le parcours d’Eli sans sacrifier la tendresse et la délicatesse qui se dégage du récit. Puisque la relation entre Eli et Abi est au centre du roman, je tenais à les avoir tous les deux en couverture. Malgré la relation fusionnelle qu’Eli entretient avec sa soeur, celle-ci prend une place de plus en plus évanescente dans sa vie. J’ai cherché à traduire ce paradoxe en suggérant sa présence plutôt qu’en la montrant. Abi habite ainsi la couverture sous la forme qui est à la fois son plus grand pouvoir et l’expression de son plus grand drame : cachée sous la peau du renard qui ne quitte pas Eli.

Crédit photo: Vivien Gaumand

Entrez dans notre histoire!

Infolettre

Nouveau programme de récompenses d'Alto Cliquez ici pour plus d'information