Prix littéraire

C S Richardson

La fin de l'alphabet

Écoutez l'extrait du livre audio fièrement produit par Alto

$8.99$19.95

La fin de l’alphabet de CS Richardson

Effacer
ISBN : 978-2-92355-072-5

Toute cette histoire est assez improbable. Elle aurait pu commencer un jour, par un dimanche matin baigné d’un soleil d’avril, entre la maigreur de l’hiver et les rondeurs du printemps, et se terminer dans l’allégresse au crépuscule.

Mais ce n’est pas de cette histoire qu’il s’agit.

Ce jour-là, Ambroise Zéphyr échoue à son examen médical. Verdict : il est atteint d’une maladie incurable qui ne lui laisse que trente jours à vivre. Fasciné depuis l’enfance par les abécédaires et les caractères d’imprimerie, ce graphiste féru d’art et d’histoire décide de prendre le large et de s’offrir un dernier (et merveilleux) périple autour du monde avec sa femme, Zappora Ashkenazi. Premier arrêt : A pour Amsterdam, puis B pour Berlin, C pour Chartres… Mais qu’arrivera-t-il lorsque viendra la lettre Z, la fin de l’alphabet ?

Traduit par Sophie Voillot

Titre original: The End of the Alphabet

Prix du Commonwealth (premier roman Canada et Caraïbes)
Finaliste – Prix littéraire du Gouverneur général (traduction)

Échos

Danielle Laurin

Le Devoir

« Sitôt refermé, ce livre vous sourit, vous appelle. Vite, le relire. L’offrir en cadeau, aussi. À tous vos amis, vos proches. Comme on offre une bouffée de fraîcheur, un moment de bonheur. Voilà l’effet que ça vous fait, La fin de l’alphabet. »

David Homel

La Presse

« Ce petit livre a des allures de conte de fées. […] C’est une ode à l’amour, et rien ne met autant en relief son éclat que la noirceur de la mort. ★★★★ »

Florence Meney

Radio-Canada

« Un livre aussi beau et grand en portée que petit en taille. »

Claudia Larochelle

Journal de Montréal

« Lucidité, quotidienneté, intermèdes magiques et éternité amoureuse teintent ces mots qui nous changent un peu, sans le vouloir, qui se frayent un chemin entre deux viscères au cœur. »

Valérie Gaudreau

Le Soleil

« Une délicieuse fable improbable d’à peine 150 pages merveilleusement portées par une écriture directe, simple. Une douce célébration de la vie qui se lit d’un trait. De A à Z. »

Jean-François Crépeau

Le Canada français

« Richardson s’avère un excellent peintre de la sensibilité et des émotions humaines, et son récit un hymne au bonheur et à l’amour. »

Linda Corbo

Le Nouvelliste

« La fin de l’alphabet, une petite douceur qui se lit comme on boit une tisane, et qui réchauffe pareillement. Un joli coup de cœur chez moi […] Quelque 160 pages plus loin, on en ressort le cœur gonflé certes, mais reconnaissant pour ce petit voyage à travers des mots qui, toujours, font confiance à l’intelligence et à la sensibilité du lecteur. »

Joane Charron

www.vizzion50.com

« C’est avec un immense plaisir que j’ai découvert une œuvre magnifique. Ce petit grand roman nous interpelle, nous conduit vers des pistes de réflexion sur la mort et l’essentiel de la vie. »

Bande annonce du livre audio

«Toute cette histoire est assez improbable»

Inspiré par ses lectures de La fin de l'alphabet, à qui il prête sa voix, Michel Rivard nous livre cet inédit à douce saveur de poésie.

Auteur

C S Richardson

Auteur et concepteur graphique établi à Toronto, grand amateur d’art et de belles choses, Charles Scott Richardson a vu son travail maintes fois récompensé. Il a entre autres remporté le Prix du Commonwealth du premier roman avec La fin de l’alphabet, publié dans une quinzaine de pays.

Crédit photo : Curtis Lantinga

Fiche de lecture

Une fiche de lecture est disponible pour ce titre.

Aussi chez Alto