Isabelle Forest

Les laboureurs du ciel

$15.99$22.95

Les laboureurs du ciel de Isabelle Forest

Effacer
ISBN : 978-2-89694-084-4

Elle est née un jour de pluie. Fascinée dès l’enfance par l’art des marionnettes, elle est initiée au monde des foires parisiennes par Petit Pierre qui, cédant aux charmes lunaires de cette Colombine à la voix d’ange, lui ouvre les portes d’une société de monstres magnifiques et de tisseurs de rêves. Mais un jour de pluie, un autre, elle fait la rencontre de l’Italien. Bientôt, la montreuse de marionnettes sent les ficelles de son existence lui échapper. Voici l’histoire de Marie Malvaux, condamnée à mourir pour avoir pratiqué son art par-delà toute morale.

Conte baroque mâtiné d’onirisme, Les laboureurs du ciel brouille en une subtile alchimie les frontières entre l’univers de la scène et celui du théâtre de rue, entre les monstres des foires et ceux, bien réels, qui hantent le Paris du XVIIe siècle. Une envoûtante procession de marginaux écorchés vifs qui, bien avant les Lumières, ont cherché dans les savoirs obscurs une façon d’éclairer le chemin menant au-delà de soi.

Échos

Voir

« Avec ses descriptions minutieuses où s’amalgament harmonieusement l’insolite, le lyrisme et le macabre, ce qui n’est pas sans rappeler Le parfum de Süskind, cette incursion dans l’univers des foires s’avère une vertigineuse descente aux enfers. »

Impact Campus

« Vous développerez au fil de la lecture une véritable histoire d’amour, tant pour les personnages que pour la magie. Vous en serez subjugués! »

Allô Vedettes

« Ce roman vient d’une curieuse alchimie entre l’univers de la scène et celui du théâtre de la rue. Original. »

L'actualité

« Fruit de dix années de recherche, Les laboureurs du ciel recréent l’atmosphère truculente des fêtes populaires et des cabales occultes dans un parfait amalgame de poésie et d’authenticité. En entrant dans le laboratoire où Isabelle Forest s’adonne à ses savantes transmutations, on découvre une superbe alchimiste du verbe. »

Le Devoir

« À la fin : cette impression d’avoir vécu une expérience de lecture hors du commun. Vraiment. À la fin : le ravissement. Ravissement bien particulier, vu la noirceur effroyable de ce conte, de cette fable. Ensorcellement serait plus juste. »

Progrès-Dimanche

« Isabelle Forest nous convie à une aventure qui se démarque dans la littérature québécoise. Un monde de cruauté et d’espoir. »

Première heure

Radio Canada

« Très beau titre qui nous transporte dans le Paris du XVIIe siècle où les descriptions minutieuses s’amalgament avec l’insolite, le lyrisme et le macabre. Véritable incursion dans les foires de l’époque. »

Encrage

CKRL

« On aime la plume poétique et précise d’Isabelle Forest. Ses descriptions justes et étoffées d’un Paris gris, “mouilleux”, sombre et glauque. On est dans une écriture organique, où l’auteure nous donne non seulement à voir, mais également à sentir la ville, la paillasse, le cimetière, le ciel. Les nombreux contrastes et oppositions qui font le roman nous offrent une lecture vivante, mouvante et qui fait appel aux sens. »

Cet après-midi

Radio-Canada

« C’est une écriture riche, imagée et puissante. On sent le souffle poétique et évocateur dans ce texte qui frôle le gothique. »

Anne-Josée Cameron

Radio-Canada

« Un livre que j’ai beaucoup aimé. L’écriture est riche, poétique, imagée. C’est toute une époque qu’Isabelle Forest nous décrit. Il y a quelque chose de baroque dans ce roman-là. Vraiment, c’est un très beau livre où l’écriture est maîtrisée, forte … puissante. »

Lettres Québécoises

« Outre le riche univers romanesque, c’est l’art de raconteuse d’Isabelle Forest qui fait le charme des Laboureurs du ciel. Elle devient magicienne, elle aussi, un peu sorcière, un peu marionnettiste. C’est avec la plus grande subtilité qu’elle s’attaque à son sujet, usant de tours et de détours pour épargner jusqu’au dernier moment la naïveté du lecteur. Un sublime enchantement. »

Ariane Gélinas

Art Le Sabord

« L’onirisme délicieux que distille Isabelle Forest dans Les laboureurs du ciel contribue à faire de ce livre un ouvrage unique qui demeure longtemps en mémoire. En somme, un récit historique émaillé de réalisme magique, qui saura ravir ceux qui rêvent la tête tournée vers le ciel, cherchant « des portes entre les mondes […] lorsque la lune exulte ». »

Isabelle Forest Crédit photo Émilie Roi

Autrice

Isabelle Forest

Isabelle Forest nourrit l’imaginaire que lui a légué son enfance bercée de pantalons à pattes d’éléphant, de coccinelles allemandes et de tapisseries psychédéliques. Poète, elle a également publié un premier roman, La Crevasse, en 2004. Depuis les dernières années, elle consacre la majorité de son temps à l’animation d’ateliers d’écriture et à la diffusion des arts littéraires sous différentes formes, notamment dans l’espace public.

Crédit photo : Émilie Roi

Nouveau programme de récompenses d'Alto Cliquez ici pour plus d'information