Prix littéraire

Eleanor Catton

Les Luminaires

$20.99$34.95

Les Luminaires de Eleanor Catton

Effacer
ISBN : 978-2-89694-190-2

Nouvelle-Zélande, 1866. En pleine ruée vers l’or, l’île voit débarquer sur ses côtes les ambitieux et les désespérés. Parmi eux, le jeune Britannique Walter Moody se retrouve à son insu au cœur d’une réunion secrète tenue dans son hôtel. Là, douze hommes que tout oppose essaient d’élucider des faits étranges qui ont récemment agité la communauté : dans la même nuit, un riche chercheur d’or a disparu, une prostituée a tenté de mettre fin à ses jours et un pauvre ivrogne est mort chez lui en possession d’une immense fortune. Moody succombe alors à l’irrésistible attrait d’un mystère aux mille et un arcanes, aussi vertigineusement envoûtant qu’un ciel étoilé.

Formidable entrelacs d’intrigues dont l’ambitieuse construction emprunte à l’astrologie, Les Luminaires se déploie en harmonie avec le mouvement des planètes tel un horoscope funeste, dévoilant dans ses ramifications un inoubliable roman d’amour, une histoire de fantômes, des jeux de pouvoirs et quelques énigmes insolubles.

Avec cette fresque lumineuse, Eleanor Catton s’est imposée comme l’étoile montante de la littérature mondiale et a remporté, à 28 ans seulement, le prix Man Booker et le Prix littéraire du Gouverneur général.

Traduit par Erika Abrams

Titre original: The Luminairies

Prix Man Booker
Prix littéraire du Gouverneur général
Première sélection du Prix des libraires du Québec
Les libraires conseillent : sélection de février 2015
Sélection « On aime » Archambault
Coup de coeur Renaud-Bray

Échos

Martine Desjardins

L'actualité

« Les Luminaires a beau être un vrai chef-d’œuvre, c’est d’abord et avant tout un roman jouissif, où les trouvailles s’accumulent comme autant de pépites qui, fondues ensemble, valent de l’or en barres. »

Sonia Sarfati

La Presse

★★★★ 1/2

« Pour le fond comme pour la forme, cette œuvre ambitieuse […] est exceptionnelle. »

Marc Cassivi

Bazzo.tv

« Une oeuvre prodigieuse, un tour de force. »

Karine Vilder

Le Journal de Montréal

« Sur le plan littéraire, 2015 commence indiscutablement en beauté : arrivé tout droit du Down Under, Les Luminaires est un roman aussi lumineux que brillant. »

The Independent

« Le genre de roman qu’on dévore pour mieux découvrir, une fois terminé, qu’on ne pourra jamais trouver quelque chose d’aussi sublime ni d’aussi excitant à lire… Faites-vous une fleur et lisez Les Luminaires. »

Robert Macfarlane

président du jury du prix Man Booker

« Un roman sublime : génial dans sa complexité structurelle ; addictif dans sa narration ; et magique dans son évocation d’un monde d’or et d’avidité.  »

The Globe and Mail

« L’autorité et la verve de Catton sont si impressionnantes qu’elle semble pouvoir nous emporter n’importe où. Nous lui ferons confiance pour nous ramener sur Terre. Une réussite remarquable.  »

Livres Hebdo

« La maîtrise romanesque d'Eleanor Catton est impressionante. On trouve dans le foisonnant fleuve romanesque de la jeune Néo-Zélandaise des échos du grand John Fowles, de David Mitchell ou du Iain Pears du Cercle de la croix, autres meubles à tiroirs aussi minutieusement construits et réjouissants que ces imposants Luminaires. »

Entertainment Weekly

« N’hésitons plus à appeler Eleanor Catton un prodige. À 28 ans, elle est la plus jeune auteure à avoir jamais gagné le prestigieux Prix Man Booker britannique pour Les Luminaires, preuve s’il en fallait de la nécessité de chacune de ces impressionnantes - bien qu’étonnamment aériennes - 992 pages. »

Mark Haddon

auteur du Bizarre accident du chien pendant la nuit

« Terriblement addictif. »

New York Times Book Review

« Les Luminaires est un véritable exploit. Catton compose une vive parodie d’un roman du XIXe, et invente par là même une fiction du XXIe. Voici quelque chose de totalement nouveau. Les pages volent. »

The Washington Post

« Un roman plaisant et finement construit dans lequel on trouve refuge. Appréciez le voyage. »

The Guardian

« Chaque phrase de ce conte fascinant, situé sur la côte ouest et sauvage du Sud de la Nouvelle-Zélande au temps de la ruée vers l’or, est habilement écrite. Le lecteur a hâte, à chaque fin de chapitre, de s’y replonger au plus vite. »

Coup de pouce

« On est éblouie par cette intrigue finement construite et magnifiquement écrite. »

Les libraires

« Eleanor Catton envoûte, capture ses lecteurs par un habile enchevêtrement de mystère, d’histoire et d’astrologie. »

Véro magazine

« La traduction étant aussi bonne que l’histoire, ce pavé vaut vraiment son pesant d’or. »

Les Méconnus

« L’équation parfaite entre la structure et le récit fait des Luminaires un des livres incontournables de l’hiver 2015 et, sans contredit, des années à venir. »

Anne Bourgoin

7 jours

« Une fabuleuse découverte, Les Luminaires fait partie de ces romans que l’on ne peut déposer qu’une fois achevés et qui sont si marquants que l’on a du mal à se plonger ensuite dans une autre histoire. »

Annie Cloutier

Matins éphémères

« Une œuvre vraiment époustouflante. »

Le monde

« Ce livre est une main tendue. Une main rassurante, aux longs doigts recouverts d’une pellicule de poudre et d’histoire. »

Anne-Sophie Carpentier

CIBL et Matv

« Un roman palpitant! »

Libération

« Eleanor Catton éclaire la rentrée. »

Elle France

« Les Luminaires allie le charme des romans d’aventures à l’ancienne et la parfaite mécanique d’une série télé. »

Grazia

« Une fresque en or massif. »

Le Point

« Sans même consulter son horoscope, on peut prédire qu’Eleanor Catton, de signe Balance (équilibre et dons artistiques), sera une de nos étoiles de 2015. »

Lire

« Les Luminaires s’imposent comme l’une des œuvres les plus audacieuses et ambitieuses lues depuis longtemps. Un objet littéraire à la fois conceptuel et profondément feuilletonesque, métaphysique et réaliste, dans la lignée de Cartographie des nuages de David Mitchell. »

The Milwaukee Journal Sentinel

« Un met de 992 pages, si frais que l’on continue de s’en goinfrer bien après s’être rempli à ras bord de délices. Quasiment impossible à refermer, c’est sans aucun doute le meilleur roman que j’ai lu cette année.  »

Jury du Prix du Gouverneur général

« Un univers narratif complet possédant sa propre et mystérieuse cosmologie. (…) Chaque personnage est une planète – complexe et brillamment dévoilée. Une prose précise, sensuelle, éclaire la cupidité, la peur, la jalousie, le désir – tout ce que peut signifier être humain.  »

Comment j'ai écrit Les Luminaires

L'influence créative peut avoir une charge positive ou négative, l'une imitative (« Je veux essayer ça! »), l'autre défiante (« Je veux voir ça fait autrement »). Les deux types d'influences sont vitaux à la santé d'une idée. Trop défiante, l'idée sera véhémente; trop imitative, l'idée sera prudente. Selon…

Audrey Martel nous parle des Luminaires

Eleanor Catton n'a pas encore 30 ans et déjà elle nous livre un coup de maître. Les Luminaires, son deuxième roman, lui a permis de remporter le prix Man Booker et le Prix littéraire du Gouverneur général. Ces honneurs sont justifiés puisqu'il s'agit d'un roman combinant de grandes qualités littéraires…

Eleanor-Catton-credit-Robert-Catto

Autrice

Eleanor Catton

Eleanor Catton est née en 1985 au Canada et a grandi à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Après des études d’anglais, elle rédige La Répétition, son premier roman, qui a remporté le prix Betty Trask et a, entre autres, été finaliste au prix Guardian du premier roman en plus de faire partie de la première liste du prix Médicis. La consécration viendra avec Les Luminaires, prix Man Booker 2013, Prix littéraire du Gouverneur général, finaliste aux prix Dylan Thomas et Walter Scott. À ce jour, les droits du roman ont été vendus dans près d’une trentaine de pays et une adaptation télévisuelle est en cours. Elle vit à Auckland en Nouvelle-Zélande, où elle enseigne la création littéraire.

Crédit photo : Robert Catto

Nouveau programme de récompenses d'Alto Cliquez ici pour plus d'information