Prix littéraire

Nick Cutter

Troupe 52

$12.99$29.95

Troupe 52 de Nick Cutter

Effacer
ISBN : N/A

Chaque automne, c’est une tradition aussi réconfortante qu’une histoire à faire peur au coin du feu : le chef scout Tim Riggs emmène sa troupe camper sur une île coupée du monde. Mais cette année, la peur sera bien réelle. Lorsqu’un homme traqué, affamé et pâle comme la mort accoste à la faveur de la nuit, une étrange épidémie s’abat sur l’île. Débute ainsi pour les membres du petit groupe une lutte pour survivre aux éléments, à l’infection et à leurs démons.

Haletant, brutal, volontairement excessif, Troupe 52 ne ménage pas les effets pour nourrir nos pires craintes. Nick Cutter, double maléfique de Craig Davidson (De rouille et d’os), dissèque la noirceur infinie des hommes dans un huis clos où l’appétit et la paranoïa mènent un bal dément. Car la faim justifie ici tous les moyens.

Traduit par Éric Fontaine

Titre original: The Troop

Première sélection - Prix des libraires du Québec
Les libraires conseillent : sélection de janvier 2017
Prix James Herbert 2015 du livre d’horreur
Finaliste - Prix White Pine

Échos

Karine Vilder

Le Journal de Montréal

« Si on a envie de lire une histoire d’horreur digne des meilleurs films de David Cronenberg ou de John Carpenter, difficile de trouver mieux que Troupe 52, le tout premier thriller carrément cauchemardesque de Nick Cutter. »

Patrick Senécal

« Troupe 52 : de l’horreur, de la vraie, comme je n’en avais pas lue depuis longtemps. »

Sonia Sarfati

La Presse

« C’est brutal, « gore » et bizarrement jouissif. »

Chrystine Brouillet

Salut, Bonjour! Weekend

« Âmes sensibles, passez votre chemin… Car tous les éléments pour vous empêcher de dormir se retrouvent dans ce roman diablement efficace qui multiplie les scènes d’horreur (dégoûtantes) à un rythme dément! »

Charles Quimper

Les libraires

« Troupe 52 est un livre horrifiant à souhait, foisonnant de scènes sordides, de moments abjects. »

Jérôme Vermette

Libre de lire

« Troupe 52 est une descente hallucinante dans la folie et l’horreur, le genre de roman que l’on ne peut lâcher avant d’avoir lu l’inéluctable fin, celle que l’on redoute mais qu’on a soif de connaître en même temps. »

Julie Roy

Coup de pouce

« Un huis clos scabreux, pourtant impossible à déposer, qui bouffera votre week-end en un clin d’œil. »

Pierre-Luc Lafrance

Solaris

« Il s’agit assurément d’un des meilleurs, sinon du meilleur, romans du genre que j’ai lu lors de la dernière année. Pour être plus juste, tous genres confondus, ce livre est un de ceux qui m’ont le plus marqué en 2016. »

Chantal Fontaine

Les libraires

« Un vrai roman d’horreur réussi, original et douloureusement efficace! »

Éric Dumais

Bible urbaine

« Les âmes sensibles s’en rongeront à coup sûr les ongles par moments! »

Stephen King

« Troupe 52 m’a littéralement terrifié; je l’ai lu d’une seule traite. C’est un excellent roman d’horreur dans la plus pure tradition du genre. »

The Globe and Mail

« Ce qui distingue ce roman, c’est la façon dont Cutter réinterprète les conventions du genre, mais vous livre tout de même les cadavres.»

National Post

« Troupe 52 est une véritable réussite dans le domaine du roman d’horreur traditionnel. S’il emprunte aux meilleurs récits d’horreur leur inhérente fatalité, il n’est jamais prévisible; il surprend à chaque tournant même s’il garde l’empreinte de ses origines. Ce récit rappelle les chefs-d’œuvres du roman d’horreur moderne tout en ouvrant un passage vers les étendues sauvages des ténèbres insondables. »

Kirkus Reviews

« Les descriptions incroyablement percutantes de Cutter laisseront le lecteur mort de trouille. Cutter, c’est un poids lourd. »

Library Journal

« Un livre à la fois passionnant et angoissant qui plaira aux amateurs de livres d’horreur, aux lecteurs occasionnels et à tous ceux qui ont aimé Sa Majesté des mouches ou The Thing de John Carpenter. »

Horror Novel Reviews

« Troupe 52 de Nick Cutter est un récit d’horreur si grandiose et si terrifiant que vous le lirez tout d’une traite. »

Fangoria, Book of the Month

« Nick Cutter doit absolument recevoir un insigne du mérite pour Troupe 52, un récit hallucinant où des scouts doivent se mesurer à des parasites infectieux et à eux-mêmes. Fabuleux. Il faut absolument lire ce roman. »

Karine Vilder

Journal de Montréal

« On est un peu gêné de l’avouer, mais on s’est régalé d’un bout à l’autre. »

Karine Vilder,

Journal de Montréal

« Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, ce livre se dévore vraiment d’une traite ! »

Première de couverture

Quatrième de couverture

Patrick Senécal nous parle de Troupe 52

Les vrais bons romans d’horreur sont rares : souvent, ils se contentent de répéter les clichés habituels avec un style mièvre. Mais il y a Nick Cutter et son roman Troupe 52. Pourtant, les éléments principaux de l’intrigue sont éprouvés: des gens coincés sur une île déserte, un «virus» qui…

Nick Cutter

«J’écris de l’horreur, mais aussi de la littérature plus traditionnelle, si on veut – et même si je ne trace pas de ligne entre les deux, les éditeurs le font.» Premier roman horrifique de Nick Cutter (pseudonyme derrière lequel se cache l’auteur de De rouille et d’os, Craig…

Auteur

Nick Cutter

Nick Cutter est le pseudonyme de l’écrivain canadien Craig Davidson, auteur de De rouille et d’os (Albin Michel), adapté au cinéma par Jacques Audiard, des Bonnes âmes de Sarah Court (Leméac) et de Cataract City (Albin Michel), finaliste au prix Scotiabank Giller. Sous ce nom de plume, l’auteur publie des romans d’horreur. Troupe 52, que l’on a comparé à un croisement entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, est le premier à être traduit en français, il a gagné le prix James Herbert.

Crédit photo : Kevin Kelly

Aussi chez Alto