Elsa Pépin

Les sanguines

$13.99$21.95

Les Sanguines de Elsa Pépin

Effacer
ISBN : 978-2-89694-243-5

Tout sépare les sœurs Becker.

Sarah est l’introvertie, celle qui fait tache dans le portrait de famille, celle qui aime mal et qui, malgré son talent de peintre, se contente de copier les autres. Séductrice, amoureuse et mère de deux filles, Avril est l’étoile dansante du printemps attaquée par une tempête d’hiver. L’annonce d’un cancer rare bousculera leur fragile relation et pourrait aussi bien les réunir que les éloigner à jamais. Car si les cœurs battent parfois à l’unisson, il arrive que les sangs s’entêtent à suivre des courants contraires.

Entrelaçant ce récit d’une femme qui doute de tout à des chapitres choisis d’une Histoire du sang rédigée par un malade certain de mourir seul, Elsa Pépin livre une réflexion sensible sur le sacrifice d’illustres oubliés au nom de la science, comme sur celui qu’on accepte au nom de ceux qu’on aime. Premier roman au ton juste et singulier, Les sanguines offre une illustration du mystérieux pouvoir du don de soi, et de la vie qui persiste au-delà de la mort.

Échos

Cloé Hurtubise

Impact campus

« Une œuvre lumineuse, douce et pleine d’espoir. »

Danielle Laurin

Le Devoir

« Écriture fortement poétique, d’une belle élégance. Écriture au ras des pâquerettes, on ne plus concrète. Écriture froide, distanciée. Écriture du coeur, des sentiments. Écriture de l’étrangeté… Tout cela s’amalgame avec un remarquable doigté. Les sanguines, roman tout en contrastes, séduit par sa singularité. »

Josée Lapointe

La Presse

« Une écriture brillante et soignée. »

Danielle Perreault

103.5 FM Lanaudière

« Elsa Pépin nous transporte dans une relation humaine d’une grande poésie. Une magnifique lecture. »

Stanley Péan

Les libraires

« Le ton est posé, jamais larmoyant, toujours juste, le propos aussi maîtrisé que le style. En pleine possession de ses moyens, la romancière a également l’audace d’entrelacer son récit des extraits choisis d’une fascinante Histoire du sang. »

Marjorie Rhéaume

Le fil rouge

« Dès les premières pages, [Les sanguines] m’a éblouie de par sa beauté. »

Elizabeth Lord

Les méconnus

« Elsa Pépin donne à lire une merveilleuse histoire sur une relation sororale complexe et riche. […] Le talent d’Elsa Pépin n’est plus à prouver, son roman ne fait que nous le confirmer. La fluidité de l’écriture accompagne une histoire poignante, originale, et nous offre un dénouement crève-cœur teinté d’une dose d’espoir sensible. Un roman réussi par une plume qui, nous l’espérons, nous en présentera d’autres. »

Marie-Claude Rioux

Hop! Sous la couette

« Écrit d’une plume toute en finesse, fluide, teintée de poésie, Les sanguines frappe par la densité du regard. Elsa Pépin entrelace ses intrigues avec doigté. […] Un roman doux-amer sur le pouvoir libérateur de l’émancipation et de l’accomplissement de soi. Et sur le besoin de laisser une empreinte avant de disparaître. Troublant. »

Claire Gaucher

Club de lecture de Lire ARTV

« Voilà un premier roman tout à fait réussi, prenant, bien écrit. »

Elsa Pépin

Premier roman d’Elsa Pépin, Les sanguines raconte l’histoire de deux sœurs que tout oppose. Avril, l’aînée, est extravertie et sait très bien user de son charme, alors que Sarah, la cadette, préfère rester dans l’ombre, et ce, malgré son immense talent de peintre. Le fragile équilibre familial est chamboulé quand une leucémie attaque Avril. Elle a alors besoin d’un don de moelle osseuse et Sarah s’avère la seule donneuse compatible. Mais est-elle prête à faire ce sacrifice?

Mügluck

«Je pense que ce qui fait la force d’une illustration, outre son caractère esthétique, c’est sa capacité à ouvrir d’autres portes dans l’imaginaire des gens. À donner une deuxième lecture dans l’image. Une histoire dans l’histoire, en quelque sorte. Dans chacune de mes illustrations, une histoire se joue…

Autrice

Elsa Pépin

Elsa Pépin est née à Montréal en 1978. Journaliste et éditrice, elle écrit depuis dix ans des livres qui s’intéressent au corps, à la filiation et aux liens tissés entre soi et le monde. Elle a fait paraître le recueil de nouvelles Quand j’étais l’Amérique (Éditions XYZ, Quai no 5, 2014), qui a remporté le Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL en plus d’avoir été présélectionné pour le prix France- Québec, puis le roman Les sanguines (Alto, 2016). Elle a dirigé deux ouvrages collectifs : en 2011, Amour & libertinage par les trentenaires d’aujourd’hui (Les 400 coups) et, en 2019, Dans le ventre, histoires d’accouchement (Éditions XYZ, Quai no 5). Le fil du vivant est son deuxième roman. 

Crédit photo : Justine Latour

Aussi chez Alto