Promo!
Prix littéraire

Madeleine Thien

Nous qui n'étions rien

$18.00$18.99

Nous qui n’étions rien de Madeleine Thien

Effacer
Sorry, this product is not available in your country ISBN : N/A

À Shanghai, pendant la Révolution culturelle, deux familles d’artistes nouent des liens que rien ne viendra briser. Des décennies plus tard, à Vancouver, une jeune femme entreprend de reconstituer leur histoire à l’aide du Livre des traces, un roman sans début ni fin, à la fois fictif et véridique, qui semble renfermer toutes les vies possibles. Ainsi débute une étourdissante quête des origines entre les mailles de l’histoire, la vraie, et l’inventée.

Dans cette saga d’une humanité renversante, Madeleine Thien dépeint la Chine, des années trente jusqu’au nouveau millénaire, de la place Tian’anmen jusqu’au désert de Gobi. Elle raconte aussi l’injuste silence autour des disparus, la résilience, la force de la mémoire, le pouvoir de la musique et de l’écriture. Roman total d’une minutie presque irréelle, Nous qui n’étions rien pose avec compassion une question à jamais pertinente : qu’est-ce qu’une société juste ?

Traduit par Catherine Leroux

Titre original: Do Not Say We Have Nothing

Prix littéraires du Gouverneur général (catégorie Traduction)
Prix littéraires du Gouverneur général (catégorie Roman et nouvelles)
Prix Scotiabank Giller
Prix Edward Stanford
Finaliste - Prix Man Booker
Finaliste - Prix littéraire Baileys Women's
Finaliste - Prix Folio
Coup de coeur Renaud-Bray
Palmarès 2018 - Le Devoir

Échos

Christian Desmeules

Le Devoir

★★★★ 1/2

«[U]n livre puissant, complexe et remarquablement sensible. […] Nous qui n’étions rien est un roman ambitieux qui embrasse sept décennies et trois générations, capable de lier entre elles les deux grandes tragédies qui ont marqué la Chine au XXe siècle. Un roman où la musique joue un rôle de premier plan et dans lequel Madeleine Thien mélange avec brio l’intime et les secousses de la grande histoire, plongeant dans les entrailles de la révolution culturelle chinoise.»

Mario Cloutier

La Presse

«Tant dans le fond que dans la forme, il s’agit d’un livre comme il s’en écrit fort peu en une décennie.»

The Guardian

«Touchant et extraordinaire.»

Chantal Fontaine

Les libraires

«Madeleine Thien offre toute une fresque, labyrinthique, intemporelle, dense. Elle parvient, même avec toutes ces voix qui participent à la trame, à créer une intériorité, voire une intimité entre ses personnages. Un texte qui se savoure, autant par la qualité de la traduction que par son rythme lent, serein.»

Véronique Chagnon

Le Devoir

« Une fresque sensible sur l’engrenage dévastateur du dogme. »

The Times

«Une épopée magnifique sur l’histoire chinoise, richement détaillée et somptueusement écrite.»

The Globe and Mail

«[Une] magnifique saga intergénérationnelle. […] À n’en pas douter, Nous qui n’étions rien cimentera Madeleine Thien comme l’une des romancières les plus talentueuses du Canada. […] Minutieusement documenté, sans charge anecdotique, à la fois fascinant et lyrique.»

Alice Munro

«Une écrivaine splendide.»

Mario Cloutier - Top 10 de 2018

La presse +

«Un roman comme une partition musicale avec un grand sens du rythme et des harmonies. Madeleine Thien réussit un exploit en liant l’histoire de la Chine, énigmatique et violente, aux récits émouvants de celles et ceux qui  “survivent”, un temps du moins, grâce à l’art.»

The New York Times

«Cette grande saga se déploie comme de la soie et se révèle résistante aux nœuds, une preuve de l’immense talent de madame Thien.»

Victor Bégin

Les Méconnus

«Nous qui n’étions rien se dévore dans le temps de le dire. […] De magnifiques passages bordent chacune des vies de ces protagonistes attachants. Madeleine Thien décrit la musique et les réflexions qu’elle entraîne d’une façon qui lui est propre et remarquable, de sorte qu’on ne peut rester indifférent […] Thien réussit avec brio à écrire une odyssée chinoise inoubliable qui se penche sur des moments longtemps murmurés et évités, tout en s’appliquant à ne pas décrire que la douleur mais aussi les rêves, aussi brisés et inaccomplis soient-ils.»

Jessica Dostie

Métro

«Madeleine Thien propose une sorte de quête des origines, tout en racontant l’injuste silence autour des disparus.»

Danielle Perreault

103,5FM Lanaudière

«Un roman vraiment passionnant.»

L’importance d’une Mère Couteau

« Depuis que j’ai terminé la traduction du roman, Mère Couteau est restée avec moi. Dans ma tête, j’entends sa voix me ramener sur terre lorsque je dérape, tourner le drame en humour, interdire l’apitoiement et encourager la résilience.» Lauréate du Prix littéraire du Gouverneur…

Madeleine Thien crédit photo Babak Salari

Autrice

Madeleine Thien

Madeleine Thien est née à Vancouver en 1974. Elle a étudié la danse contemporaine à l’Université Simon Fraser, avant de se tourner vers la littérature. Titulaire d’une maîtrise ès arts de l’Université de la Colombie-Britannique, elle s’est spécialisée en création littéraire. Elle a été éditrice pour le Ricepaper Magazine, qui s’intéresse à la littérature, à la culture et aux arts canado-asiatiques. Nous qui n’étions rien est son quatrième livre et lui a valu de grands honneurs, dont le Prix littéraire du Gouverneur général et le prix Scotiabank Giller.

Crédit photo : Babak Salari