Prix littéraire

Patrick deWitt

Les frères Sisters

$12.99$27.95

Les frères Sisters de Patrick DeWitt

Effacer
ISBN : 978-2-89694-080-6

Hermann Kermit Warm doit mourir.

Le Commodore qui en a décidé ainsi a envoyé aux trousses du chercheur d’or les frères Eli et Charlie Sisters, tueurs à gages aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation. Hermann Kermit Warm est un homme mort. À moins que les apparences s’avèrent trompeuses, que les truands ne soient pas ceux que l’on croit, qu’une crise de vocation ou une rage de dents frappent?

Ponctuée de rencontres inoubliables, d’idylles impossibles, de petites et de grandes cruautés, cette histoire improbable arrosée de mauvais whisky est à la fois un hommage au western et une spectaculaire réinvention du genre. Un pur moment de joie littéraire, un périple à dos de canasson qui vous laissera des bleus aux fesses.

Traduit par Emma et Philippe Aronson

Titre original: The Sisters Brothers

Prix des libraires du Québec 2013
Prix littéraire du Gouverneur général
Prix Rogers Writer’s Trust
Prix Stephen Leacock (Meilleur roman humoristique)
Prix de l'Association des auteurs canadiens
Prix Ken Kesey
Finaliste - Prix Man Booker
Finaliste - Prix Scotiabank Giller
Finaliste - Prix Walter Scott (Meilleur roman historique)
Sélection Meilleurs romans 2012 - La Presse
Meilleur Livre de l’année - Amazon Canada
Sélection Livre de l’année - The New Statesman
Sélection Livre favori de 2011 - Irish Times

Échos

Richard Boisvert

Le Soleil

« La clarté logique des dialogues jette sur chaque scène une sagesse lumineuse qui transcende son éventuelle brutalité. De la première à la dernière page, on a le sentiment de lire une délectable variation du Candide de Voltaire. »

Chrystine Brouillet

Salut, bonjour! weekend

« Imaginez Mark Twain sur l’acide… Complètement déjanté et écrit avec entrain et dynamisme… Un roman original, insolite et inclassable. »

L'actualité

« Le triomphe de Patrick deWitt, c’est de ressusciter le western en déconstruisant un à un ses mythes. Il mériterait pour ça une étoile de shérif. »

Le Devoir

« Les frères Sisters, à bien y penser, c’est un peu du Tarantino. Un western visuel et déjanté qui avance, d’une surprise à l’autre, vers sa conclusion au petit galop de la folie des hommes. »

Los Angeles Times

« Si Cormac McCarthy avait le sens de l’humour, il aurait pu concocter une histoire comme Les frères Sisters, western sanglant, pétri d’un comique féroce. »

Boston Globe

« Tout simplement cinématographique. Délicieusement original, d’une drôlerie rhapsodique. »

Toronto Star

« Plus que tout autre genre, le western a été maintes fois réinterprété, mais jamais d’aussi étrange et formidable manière. »

Times Literary Supplement

« Les dialogues font mouche avec la précision d’un fouet. »

The Times

« Férocement drôle. »

Washington Post

« D’une violence biscornue, empreint de tristesse… deWitt dépouille ces deux frères assassins de ce qu’ils n’auraient jamais cru qu’un homme puisse perdre. Et puis, il trouve le moyen de nous surprendre à nouveau avec une scène finale d’un charme miraculeux. »

Gil Adamson

« Réinvention brillante et brutale du western, Les frères Sisters offre une méditation inattendue sur la vie et sur la différence cruciale entre le pouvoir et la force. »

Financial Times

« Une sorte de Don Quichotte pleine d’esprit et d’humour noir. L’aventure concoctée par deWitt est hautement divertissante. »

Dennis Cooper

« L’écriture de Patrick deWitt a quelque chose de profondément charismatique, avec le subtil parcours de ses phrases impeccables qu’énonce une voix mystérieuse sur un fond d’humour d’une inconcevable tristesse. »

7 jours

« Un western drôle et songé où deux frères, des tueurs à gages, prennent la route vers la Californie pour remplir un contrat. À notre grand bonheur, Alto publie en français ce tour de force qui a séduit les critiques et valu à son auteur le prix du Gouverneur général en 2011. »

Marie-France Bornais

Journal de Québec

« À cause du genre, de l’histoire étonnante, des personnages inoubliables, du rythme, de l’humour et de l’incroyable énergie qui s’en dégage, c’est un «must» de la rentrée littéraire. »

La bible urbaine

★★★★ 1/2

« Mélangeant l’étrangeté de l’univers kafkaïen, l’absurdité de la pièce En attendant Godot de Samuel Beckett, à la naïveté des jumeaux du roman Le grand cahier d’Agota Kristof, Les frères Sisters, est un roman réaliste qui agit tel un baume sur notre imaginaire d’emblée aux anges. Le récit de Charlie et Eli Sisters est à ce point envoûtant que vous vous surprendrez à éclater de rire au rythme des dialogues incisifs et humoristiques de deWitt ou à espérer de tout cœur que les protagonistes se sauvent d’une situation malencontreuse, puisqu’ils sont, malgré leur caractère torrentueux, à ce point charmants et attachants. »

Plus on est de fous plus on lit!, Radio-Canada

« Un roman très cinématographique, pétri d’un humour féroce. »

Le Figaro

« Le génie de deWitt est de faire parler la plupart de ses personnages avec un langage précieux, châtié, parfaitement ridicule, l’un des dingues trouve que la Californie dégage une “énergie fortuite”. Les dialogues sont grandioses. »

Échos Vedettes

« De l’Oregon à la Californie, les deux frères se lancent dans une chevauchée marquée par le burlesque. Les rencontres étonnantes, les amours impossibles et l’alcool sont au programme de ce roman teinté d’humour qui rend hommage aux westerns. »

Journal de Montréal

« Si on a envie de lire un livre sortant totalement des sentiers battus, difficile de trouver mieux que Les frères Sisters ! »

Carole Payer

Journal de Québec

« Des rencontres inoubliables, des idylles impossibles, des cruautés : c’est une histoire improbable arrosée de mauvais whisky qui est à la fois un hommage au western et une réinvention du genre, ce qui confirme ses nombreux prix. »

The house of crime and mystery

« Si vous êtes convaincus que le style western ne peut vous accrocher, laissez-vous tenter par celui-ci car il transcende les conventions du genre. L’auteur place ses protagonistes dans des situations à la limite du loufoque, et les fait s’exprimer dans une langue châtiée qui lui permet de décrire les scènes les plus violentes avec détachement et désinvolture, dans une suite de courts chapitres très rythmés et efficaces à la fois sombres et hilarants. Pour les amateurs du type d’humour noir des frères cinéastes Joël et Ethan Coen, ou encore de Quentin Tarantino. Aussi comparé à Cormac McCarthy, l’humour et le côté picaresque en plus. »

Les livres que j'aime

« Petite jubilation littéraire. […] L’humour noir, le ton excentrique et le propos subtil, font de ce récit un petit bijou du genre décalé. Si la violence déroute un peu, les dialogues ravissent et la plume enchante. Sous le prétexte d’une farce colorée, l’auteur nous invite à méditer sur cette Amérique éternellement agîtée par l’appât du gain. Il parle aussi, avec pudeur, de la tendresse unique et inconditionnelle entre frères… ou soeurs. Une épopée enfiévrée à dévorer absolument ! »

Jules se livre

« Qu’est-ce que je peux bien avoir en commun avec deux cowboys tueurs à gages si ce n’est qu’un des deux essaie de perdre du poids et qu’il aime se brosser les dents ! Et pourtant, je n’ai pas voulu décrocher du livre… »

Impact Campus

« Les frères Sisters est le livre idéal pour quiconque veut se plonger dans un roman drôle, touchant, rempli de rebondissements et qui nous fait se sentir comme de vrais durs à cuire pendant un court instant. »

ELLE France

« Une chevauchée bien plus philosophique que meurtrière. Remarquable. »

Libération

« Il y a dans son écriture une douceur, un humour, un enthousiasme jouissif et communicatif. »

Elle Québec

« Un livre comme vous n’en avez jamais lu. Une sorte de western déjanté terriblement imagé, digne d’un film des Coen. »

Voir

« Un surprenant mélange d’humour absurde, de tendresse brute et de poésie insolite. »

Impressions sur livres

« Une expérience absolument fantastique. Si vous avez envie de quelque chose de totalement nouveau qui décoiffe, lisez absolument Les frères Sisters. Très chaudement recommandé. »

Canoe.ca

« Ce western littéraire est habité d’une force poétique que n’aurait sans doute pas reniée l’auteur Cormac Mccarthy. Humour noir en prime. »

Magazine Le Clap

« Certainement l’une des parutions les plus réjouissantes de la dernière rentrée littéraire. Un vrai western – oui, oui !! -, mais à la sauce contemporaine, aussi drôle que violente. Rebondissements et rires jaunes assurés! »

Émilie Perreault

98,5FM

« Un roman avec beaucoup d’humour, un humour noir. C’est un très bon livre. Je le recommande. »

The Sisters Brothers by Patrick deWitt

Patrick deWitt

«J’ai beaucoup voyagé dans les deux dernières années et ma vie s’est retrouvée sens dessus dessous. C’est très difficile de trouver des moments pour se concentrer dans ces conditions.» Les frères Sisters est votre deuxième roman. Dans Ablutions. Notes pour un roman, paru en 2009, l’intrigue se…

deWitt et d’esprit

« Je me rappelle avoir lu Richard Brautigan et avoir envié cet homme qui passait ses journées à imaginer des histoires aussi étranges. Visiblement, il s’amusait et je me suis dit : c’est ce que je vais faire de ma vie. » C’est avec grand bonheur que nous retrouvons…

Joanna Gruda nous parle du livre Les frères Sisters

D’abord, c’est le titre qui m’a intriguée. En anglais, c’est The Sisters Brothers. Puis j’ai lu qu’on disait de ce livre que c’était un « western nouveau genre ». J’imaginais mal ce que ça pouvait donner. Alors, j’ai voulu aller voir. Deux frères. Deux tueurs à gages. On est au…

Auteur

Patrick deWitt

Né en 1975 sur l’île de Vancouver, Patrick deWitt vit à Portland, en Oregon. Publié à ce jour dans une trentaine de pays, Les frères Sisters a remporté de nombreux prix, dont le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire du Gouverneur général, et est considéré comme l’une des plus étonnantes révélations des dernières années. Finaliste au prix Scotiabank Giller, Sortie côté tour est son quatrième roman.

Crédit photo : Danny Palmerlee