Christine Eddie

Parapluies

$9.99$20.95

Parapluies de Christine Eddie

Effacer
ISBN : 978-2-92355-079-4

La pluie a commencé à tomber le jour où Matteo a disparu. Jusqu’à son départ précipité, Béatrice ne pensait pas qu’elle aurait besoin d’un gilet de sauvetage. Pour garder la tête hors de l’eau, elle s’accroche à Aisha, une jeune Somalienne qui entre à l’improviste dans sa cuisine à l’heure des actualités. La main dans celle de l’adolescente, elle attend le retour de l’homme avec lequel elle vit depuis quinze ans.

Pendant ce temps, Francesca ronchonne au rez-de-chaussée, Daphnée rêve de rencontrer le docteur Jivago et Thalie trame un plan fabuleux qui lui permettra de retrouver son père.

Entre l’Italie et le Québec, à l’ombre d’un HLM et sous l’œil bienveillant de Barack Obama, les nuages s’amoncellent. Il pleuvra pendant trente-quatre jours. Le temps de découvrir que les parapluies sont des refuges nécessaires, mais fragiles. Surtout lorsqu’un vent se lève.

Avec l’humour et la finesse qu’on lui connaît, l’auteure des Carnets de Douglas emboîte habilement les destins de femmes flottant entre la certitude qu’on traîne tous en soi un sac de plomb et l’espoir d’une éclaircie.

Échos

L’actualité

« Christine Eddie se révèle d’une stupéfiante espièglerie. Partant de ce qui aurait pu être une autre banale histoire de disparition, elle monte ici une étourdissante comédie des erreurs, avec juste ce qu’il faut de chassés-croisés, de quiproquos et d’erreurs sur la personne pour mystifier ses personnages – et réjouir le lecteur. (…) Christine Eddie se plie aux caprices de sa verve avec une souplesse inouïe : chacune de ses phrases est soit une surprise, soit un trait d’esprit. »

Le Devoir

« Christine Eddie enchante, éblouit, avec Parapluies. »

La Presse

« […] la touche de Christine Eddie est délicate, drôle et légère, mais jamais insignifiante. »

Karine Vilder

Entre les lignes

« Le plaisir [est] au rendez-vous, tant à cause du style fluide de l’auteure que de l’histoire. »

Chloé Dufour

Le petit libraire

« Une histoire peu banale qui se transforme en un conte tendre et moderne. »

Hélène Lefranc

Mag2000

« Parapluies, son deuxième roman, nous charme dès la première ligne. […] Si vous ne connaissez pas la plume de Christine Eddie, offrez-vous le cadeau de lire cette auteure de grand talent, à la sensibilité « à fleur de mots ». »

pauselecture.net

« À lire absolument pour découvrir l’immense talent de Chritine Eddie. »

Yvon Paré

Progrès-Dimanche

« Un roman plein d’humour qui témoigne de l’incroyable solitude des femmes. […] Christine Eddie a l’art d’effleurer les plus grands drames en ayant l’air de ne pas y toucher. Tout est dit simplement dans un style éblouissant. Son humour permet de triompher des pires drames et son écriture est un piège dont le lecteur n’échappe pas. Absolument fascinant. »

7 Jours

« Une histoire au charme discret, à la fois drôle et triste. »

Pascale Millot

Montréal Centre-ville

« Parapluies est un roman intelligent, drôle et mélancolique, profond et léger, qui évoque, à travers des destins tantôt tragiques, tantôt heureux, la solidarité des femmes et la résilience humaine. Une auteure magnifique à découvrir. »

Danielle Laurin

ELLE Québec

« L’auteure, Prix France-Québec 2008 pour Les carnets de Douglas, nous offre un très beau roman, réconfortant, sur la solidarité féminine. »

Paul Jacques

Le Clap

« L’émotion est au rendez-vous. »

Version femina (France)

« Le roman de cette Québécoise offre un vrai réconfort. […] Délicieux, sensible, grave, pudique. […] Cette comédie dramatique est portée par un style délicat, avec émotion mais sans excès. COUP DE COEUR DES LECTRICES »

Le Quotidien (France)

« Drôle alors que le sujet ne l’est pas, touchant, sensible, tendre et caustique, sous les parapluies de Christine Eddie, on se blottit au féminin, jamais seule. »

Autrice

Christine Eddie

Christine Eddie est née à Paris, quelques semaines avant de prendre le bateau pour le Québec. Elle a passé sa petite enfance à Montréal, a grandi en Acadie et a eu vingt ans à Québec, où elle vit toujours.

Elle est l’auteure de nouvelles, d’un conte pour enfants et de romans, dont Les carnets de Douglas, récompensé par plusieurs prix littéraires (prix Senghor du premier roman francophone, prix France-Québec), Parapluies, Je suis là et Un beau désastre.

Crédit photo :  Stéphane Bourgeois