Nouveau

Thomas Wharton

La messagère

$19.99$32.95

La messagère, roman de Thomas Wharton traduit par Sophie Voillot

Effacer
ISBN : N/A

La ville minière de River Meadows est l’une des seules au monde à produire du minerai fantôme, une nouvelle source d’énergie valant vingt-huit fois son poids en or. Mais l’extraction de la matière est aussi liée à des glissements dans le temps et l’espace qui rendent le secteur inhabitable. Après l’évacuation de la ville, toute la région est bouclée.

Dans cette zone interdite surnommée « le Parc », un frère défie les lois de la physique afin de retrouver sa sœur, pendant qu’une trafiquante d’animaux en voie de disparition se retrouve face à un choix qui altèrera le cours de son existence. Et dans un futur aussi lointain qu’un mythe, des oiseaux entreprennent une dangereuse mission afin d’empêcher l’extinction de leur vieil ennemi : l’humain.

La messagère est un suspense écologique émouvant, où se déploient la sagesse millénaire de la nature et les difficiles contradictions de notre présence sur la planète. Un roman obsédant, vaste comme le monde.

Traduit par Sophie Voillot

Titre original: The Book of Rain

Finaliste - Prix Atwood Gibson Writers' Trust
Sélection Les 6 meilleurs livres à lire en septembre 2023- L'actualité

Échos

Eden Robinson

autrice de la trilogie du Trickster

La messagère ondoie à travers la réalité, nous offrant un nouveau vocabulaire pour le monde étrange et dangereux où nous nous trouvons. Dans cette traversée subtile et pénétrante des vies enchevêtrées de trois personnages vers la fin du monde, l’œil stoïque de Wharton et son imagination débordante transforment un périlleux voyage en pure merveille.

Le Devoir

Manon Dumais

«[ll] serait juste d’avancer que ce dense et colossal roman pluriforme — on va du carnet de bord au guide de voyage, en passant par la description d’un jeu de table — exige une lecture attentive et patiente.»

Amanda Leduc

autrice de The Centaur’s Wife

La messagère n’est pas tant un roman qu’un écosystème complexe et délicat, dont les trames narratives se croisent, convergent et semblent aussi enracinées – et vivantes – que les animaux et plantes qui parcourent ces pages. Et tout comme d’un écosystème, on ressort de cette lecture époustouflé et comblé. Lisez et succombez à l’émerveillement.

Allan Hepburn

Literary Review of Canada

La messagère est un ouvrage essentiel pour réfléchir aux catastrophes naturelles et à l’extinction. Il soulève des questions existentielles sur l’adaptation et les chances de survie sur une planète de plus en plus périlleuse.

Yvon Paré

Blogue

«Un roman actuel et nécessaire qui m’a secoué et m’a laissé souvent avec de terribles doutes. C’est notre avenir qui nous heurte de plein front et vient bousculer des croyances et des certitudes.»

L'actualité

Julie Roy

«Ce roman est constellé de personnages fascinants qui réagissent aux problèmes écologiques chacun à leur façon. L’importance accordée aux oiseaux et à leur quête singulière — sauver l’humanité, rien de moins ! — intrigue et captive.»

Les libraires

«L’éblouissante plume de Thomas Wharton (Un jardin de papier) est à nouveau à son sommet avec cette fable écologique aux accents fantastiques. Tout est mis en place pour en faire une bonne intrigue : une mine à ciel ouvert qui extraie du minerai fantôme capable de modifier le fil du temps, une zone interdite, une disparition, des trébuches qui ouvrent des failles temporelles…»

Le making of du livre

Thomas Wharton Jan 2022

Auteur

Thomas Wharton

Thomas Wharton a été publié au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Italie et au Japon, notamment. Son premier roman, Le Champ de glace (Rivages), a remporté le Commonwealth Writers' Prize. Son livre suivant, Un jardin de papier, a été finaliste au Rogers Writers’ Trust Fiction Prize, de même qu’au Prix littéraire du Gouverneur général en version originale et lauréat pour sa traduction signée Sophie Voillot, parue chez Alto. Son recueil de nouvelles, Logogryphe, a été finaliste au prestigieux International Dublin Literarv Award, de même que finaliste au Prix du gouverneur général pour la traduction (Sophie Voillot, Alto). Thomas Wharton vit actuellement près d’Edmonton, en Alberta, où il enseigne la création littéraire à l’Université de l’Alberta.

Crédit photo : Mary Sperle