Prix littéraire

Rawi Hage

Le cafard

$10.99$25.95

Le cafard de Rawi Hage

Effacer
ISBN : 978-2-92355-086-2

Montréal en hiver. Les rues sont désertes, livrées à un froid mordant. Dans un parc, un homme se pend à une branche pour tenter de mettre un terme à sa vie d’insecte. Il échoue. On l’oblige à entreprendre une thérapie avec une psychologue pleine de bonnes intentions à qui il livre malgré lui une confession de voleur solitaire, révélant peu à peu son enfance, ses rêves, l’espoir et la haine qui l’habitent, et comment sa soeur le transforma en cafard…

Ce récit sans concessions, porté par un humour noir et un puissant souffle lyrique, confirme que l’auteur de Parfum de poussière (Prix des libraires du Québec, prix IMPAC Dublin) figure parmi les plus grands écrivains de sa génération.

Le cafard instille dans l’esprit du lecteur son doux venin, altère sa perception de l’âme humaine et illumine les ténèbres de notre époque d’une bien étrange lumière.

Traduit par Sophie Voillot

Titre original: Cockroach

Prix littéraire du Gouverneur général (catégorie Traduction)
Sélection « Les incontournables » Radio-Canada

Échos

Chantal Guy

La Presse

★★★★
« ​La métaphore du cafard est riche de sens dans le roman de Rawi Hage​, notamment parce qu’elle réfère à une insulte utilisée contre les immigrants, qui arrivent de partout, s’infiltrent et se multiplient dans la société.»

Tristan Malavoy-Racine

Voir

★★★★
«​Le ​c​afard déroule une prose acide et raffinée, spectaculaire de maîtrise, qui laisse filtrer les idées du romancier sur le monde d’aujourd’hui, sa désillusion politique ou son athéisme, sans jamais détourner de l’histoire, passionnante malgré son sujet et dont la brillante traduction de Sophie Voillot restitue dans la langue de Camus la singulière poésie.​»

The Globe and Mail

« Parmi les qualités qui font à la fois de Rawi Hage un auteur immense, et du Cafard une lecture aussi essentielle que Parfum de poussière, citons la fraîcheur, l’audace, un lyrisme à vous tordre les tripes, une profonde intelligence, un sens aigu de l’histoire et une vision politique subversive, auxquels s’ajoutent la pudeur des émotions et une compassion sans compromis. »

Caroline Montpetit

Le Devoir

« Les romans de Rawi Hage ont la froideur et la dureté du métal et on les manie avec prudence, comme des revolvers chargés. »

London Free Press

« On retrouve dans Le cafard l’intérêt caractéristique de [Rawi] Hage pour les losers, les dépossédés, les tourmentés, les désespérés de l’existence… Dans un roman empreint d’humour noir et de dérision pour la somme de souffrance que tolère la société contemporaine, Hage dissèque le vécu des immigrants avec une grande justesse et une bonne dose d’audace. »

L’art de Craig Becker

Craig Becker signe des œuvres denses, habiles alliages de textures brutes et de lumière incandescente. Dans sa série Icons, pour laquelle il crée des artefacts de civilisations fictives, nous avons trouvé l’image de couverture du Cafard de Rawi Hage (traduit par Sophie Voillot). Pour la couverture de Noir métal de Sébastien Chabot, une…

Rawi Hage credit photo Justine latour

Auteur

Rawi Hage

Né à Beyrouth, au Liban, Rawi Hage a survécu à neuf ans de guerre civile. Il a immigré au Canada en 1992. Son premier roman, Parfum de poussière, a entre autres remporté le prix IMPAC Dublin et le Prix des libraires du Québec, et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général et au prix Scotiabank Giller. Le cafard, son deuxième livre, a été porté au grand écran par Guy Édoin (sous le titre Malek). Avec Carnaval, l’auteur a remporté le prix Paragraphe Hugh MacLennan. En 2019, on lui a décerné le prix Engel Findley, qui encourage un auteur établi à poursuivre son oeuvre remarquable. Rawi Hage vit à Montréal.

Crédit photo : Justine Latour

Nouveau programme de récompenses d'Alto Cliquez ici pour plus d'information