Nicolas Dickner

Tarmac

Écoutez l'extrait du livre audio fièrement produit par Alto

$9.99$23.95

Tarmac de Nicolas Dickner

Effacer
ISBN : 978-2-923550-49-7

Pauvre Hope Randall : elle est née dans une famille où chaque membre reçoit sa propre vision de la fin du monde, accompagnée d’une date précise, différente pour chacun. De quoi alimenter plus d’un manuel d’histoire de la psychiatrie. Prévenue que l’apocalypse aurait lieu à l’été 1989, sa mère a cherché à fuir son destin en Lada, pour échouer à 1200 kilomètres de Yarmouth. Parties pour l’Ouest, mère et fille n’ont d’autre choix que d’attendre l’inévitable dans le bas du fleuve.

Entre en scène Michel Bauermann, ou Mickey, rejeton d’un clan qui produit du béton depuis plusieurs générations, passionnément irradié par les taches de rousseur et les 195 points de Q.I. de la belle. Hope trouvera un certain réconfort dans les longues soirées en sa compagnie au bunker familial, à l’abri des obsessions maternelles. Mais on ne peut rien prédire lorsqu’on est une Randall et qu’on a rendez-vous avec l’apocalypse.

L’auteur de Nikolski vous entraîne dans les hauts lieux du vingtième siècle (New York, Tokyo et Rivière-du-Loup) au fil d’une étonnante histoire d’amour préapocalyptique où passent David Suzuki, Albert Einstein, quelques zombies, un gourou accidentel et des kilomètres de ramens.

Bienvenue sur le tarmac, lieu de tous les impossibles.

Finaliste au Grand prix littéraire Archambault 2010

Échos

Candide Proulx

Voir

★★★★

« Pour s’attaquer à nos obsessions contemporaines, Dickner a vaillamment fourbi ses armes: langue foudroyante, rythme implacable, humour vif et images persistantes. Plus accrocheur que Nikolski, et moins morose, Tarmac est un bonbon à haute teneur en éléments nutritifs. Aussitôt lu, on en veut encore. »

Anne-Josée Cameron

Le libraire

« On ne peut qu’admirer la construction soignée du roman, le souci du détail, l’humour et le foisonnement d’idées qui composent Tarmac, à cheval entre le réalisme et le fantastique. Voilà une œuvre originale et cohérente dans laquelle les thèmes de la famille, du voyage et de la connaissance tissent les fils d’un temps qui épuise les choses, mais façonne les êtres. »

Claudia Larochelle

Rue Frontenac

« Juste après la lecture de Tarmac, que vous aurez sans doute fait durer le plus longtemps possible, vous aurez peut-être envie d’acheter des ramens, des conserves à n’en plus finir, et l’attirail nécessaire pour survivre à l’apocalypse… »

Maxime Catellier

Ici

« Roman rétro-futuriste, réfléchissant à la fois sur l’histoire de l’Occident, l’amour au temps de la télévision, de même que le destin individuel par rapport aux cellules familiales guidées par une généalogie pour le moins inhabituelle, entre la culture du béton et celle de la fin des temps, Tarmac se laisser dévorer tout seul. »

Danielle Laurin

Le Devoir

« Tout arrive dans ce roman, les choses les plus inimaginables, inattendues. L’impression, parfois, de feuilleter une bande dessinée. Puis, au tournant, de glisser dans un roman de science-fiction. Avant de tomber dans un polar… Surenchère, juxtaposition des contraires, jaillissement de l’inattendu, explosion de l’imaginaire : ça prend ces allures-là. Ça s’amuse ferme, ça rit, ça folâtre et ça virevolte, mais dessous il y a toutes sortes de questions. Des questions laissées sans réponse. Des questions pêle-mêle. Sur le sens de la vie, la place du hasard dans nos vies. Sur la finitude, nécessairement. Et sur cette propension à la destruction, à l’autodestruction. Sur le lien qui nous unit aux autres, aussi. L’amour, bien sûr. Et l’entraide. Tout ça. »

Monique Roy

Châtelaine

« À lire. Deux fois. »

Elle Québec

« C’est brillant. Cela s’appelle, osons le mot : virtuosité. »

Coup de Pouce

« On retrouve ici ce qui avait fait le charme de Nikolski : une histoire insolite qui nous accroche dès le premier chapitre, une imagination fertile, une écriture diablement efficace et une bonne dose de douce ironie. »

Star Système

« Ce livre, écrit sous la forme de petites capsules, témoigne encore une fois du grand talent de l’auteur. »

Auteur

Nicolas Dickner

Nicolas Dickner est né à Rivière-du-Loup, a voyagé en Amérique latine et en Europe avant de jeter l’ancre à Québec puis à Montréal, où il vit aujourd’hui avec sa famille. Il signe en 2005 Nikolski, qui remporte le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire des collégiens ainsi que le prix Anne-Hébert et qui est, à ce jour, traduit dans une dizaine de langues. Tarmac, son deuxième roman paru en 2009, est également traduit dans plusieurs pays. Six degrés de liberté est son troisième roman, il a obtenu le Prix littéraire du Gouverneur général.

Crédit photo : François Couture

Fiche de lecture

Une fiche de lecture est disponible pour ce titre.