Prix littéraire

Neil Smith

Boo

$11.99$29.95

Boo de Neil Smith

Effacer
ISBN : N/A

Oliver Dalrymple est un garçon de treize ans à la peau pâle et au cœur troué. Tout le monde l’appelle Boo, en raison de sa blancheur fantomatique. Il est capable de réciter la table de Mendeleïev de mémoire sans omettre un élément, un atout malheureusement négligeable pour développer son réseau social. Boo, surtout, est mort devant son casier. Son cœur, croit-il.

Il se réveille dans un étrange au-delà : le Village. Un endroit où se retrouvent tous les jeunes de treize ans, « passés » comme lui d’un monde à l’autre. Johnny, un camarade décédé peu de temps après lui, lui révèle ce qui est réellement arrivé à l’école et lui annonce que le coupable se trouverait parmi eux. Les apprentis justiciers orchestrent alors une vendetta, sans se douter des conséquences.

Abordant avec humour, vivacité et courage la marginalité, l’intimidation et ce qui fait l’amitié, Boo prouve que même la vie au paradis peut être l’enfer. Et que parfois, pour mieux vivre, il faut apprendre à bien mourir.

Traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné

Titre original: Boo

Prix Paragraphe Hugh MacLennan
Prix de la Biennale littéraire des Cèdres - Premier roman québécois
Finaliste - Prix du meilleur roman pour jeunes adultes (Association canadienne des bibliothèques)
Première sélection du Prix des libraires du Québec
Les libraires conseillent : sélection de décembre 2015
Sélection « On aime » Archambault
Coup de coeur Renaud-Bray

Échos

Dominic Tardif

Les libraires

« Fable d’une éblouissante imagination sur l’amitié sans laquelle la vie serait un enfer. »

Mario Cloutier

La Presse

« Malgré un sujet tragique, Boo est un roman rempli d’humour et d’amour aussi. »

Martine Desjardins

L'actualité

« Boo [est] un roman à part, déstabilisant d’irréalité, où notre héros découvrira, à défaut de spiritualité, le pouvoir rédempteur de l’amitié. »

Valérie Lessard

Le Droit

« Le Montréalais Neil Smith signe un roman d’apprentissage qui devrait devenir une lecture obligatoire tant pour les adolescents que pour leurs parents. »

David Bigonnesse

Bible urbaine

« Le talent littéraire est ici difficilement contestable. […] Avec autant de qualités, le premier roman de Neil Smith nous tient en haleine avec ces débats intérieurs et procure de vives émotions loin d’être artificielles. Une plume à surveiller de très près. ★★★★1/2 »

Samuel Larochelle

Huffington Post

« L’écrivain montréalais aborde d’une façon particulièrement rafraîchissante les thèmes de l’intimidation, de l’amitié et de la marginalité, avec humour et un je-ne-sais-quoi d’irrésistible. »

Anne Michaud

Les matins d'ici, Radio-Canada

« C’est fantastique, je le recommande à tout le monde! À lire absolument, ça se rapproche du chef-d’œuvre. »

Charles Quimper

Les méconnus

« Sous la plume extraordinaire de Smith, l’univers en entier prend une toute autre dimension. Son écriture précise, posée, poétique, marrante et vive d’esprit nous présente un véritable conte de fées noir pour grandes et moyennes personnes. L’auteur signe ici un roman éclaté et infiniment touchant sur la mort, l’amitié et la rédemption, qui nous entraîne dans l’univers post mortem d’un jeune garçon doux, attachant, inquisiteur et drôle.[…] Un livre qui se dévore presque d’une seule traite. »

Chantal Fontaine

Les libraires

« Farfelu et rafraîchissant par une trame riche et insolite, profond et réfléchi de par les pensées et constats de Boo sur sa nouvelle existence, l’auteur nous invite à emprunter un chemin solidement étayé par une écriture fine, juste, qui témoigne d’une grande sensibilité à ces moments charnières de tout être humain qui s’interroge sur sa place dans l’univers. »

B. Migneault

Fugues

« Un roman fascinant qui explore avec humour et intelligence un florilège de questions et d’émotions diverses allant du très concret, comme l’intimidation et l’amitié, au plus métaphysique, comme l’existence même du concept de Dieu. Le tout, par l’intermédiaire du regard curieux et naïf d’un jeune de garçon. »

Lisanne Rheault-Leblanc

Nightlife.ca

« Un livre puissant sur l’amitié, le pardon et les deuxièmes chances, qui souligne bien l’absurdité de la vie (et de la mort). »

Geneviève Blouin

Solaris

«Boo semble présenter une parenté avec le personnage de Sheldon dans la série télévisée Big Bang Theory. Comme il assure la narration du récit, son ton analytique et détaché rend hilarantes certaines situations.»

Bryan Lee O’Malley

auteur de Seconds et de la série Scott Pilgrim

« Le charme opère instantanément sans jamais être prévisible, mû par une discrète profondeur; Boo est hanté, au sens littéraire comme au sens littéral du terme, et, à la fin, l’effet est dévastateur. »

Emily Schultz

auteure des Blondes

« Boo est un roman d’une sidérante originalité où la représentation que nous offre Neil Smith de la vie après la mort est convaincante, émouvante et très souvent diablement drôle. Une vision partagée entre Murakami et South Park. »

Stylist

« À la fois thriller et roman d’apprentissage avec des éléments qui rappellent Sa Majesté des mouches et La Nostalgie de l’ange, ce livre est en passe de devenir un de ces titres qui circulent de bouche à oreille jusqu’à soudain se retrouver partout. »

Kirkus

« Ce premier roman, transfuge des rayons de livres pour jeunes adultes, combine une fusillade dans une école avec un au-delà fantaisiste pour créer un récit touchant qui parle avec candeur d’amitié et du fait de grandir. »

Zsuzsi Gartner

auteure de Better Living Through Plastic Explosives

« À la fois roman policier et aventure existentielle, Boo exerce un charme fou. Non seulement la vie après la mort selon Neil Smith fait la preuve que le ciel, c’est parfois l’enfer, mais elle répond aussi à l’éternelle question de savoir s’il vaut mieux être idiot et entouré d’amis ou intelligent et complètement seul. »

The Globe and Mail

« Neil Smith a créé une œuvre de grande valeur, tant pour les jeunes lecteurs que pour leurs aînés. »

Publishers Weekly

« Dans ce premier roman qui respire la confiance […], Smith offre avec aisance et naturel une vision très personnelle de la vie après la mort dont on ressort aussi étonné qu’ému. »

Andrew Kaufman

auteur de Tous mes amis sont des super-héros et des Weird

« Neil Smith a créé un au-delà où la tristesse et le triomphe de la vie ne sont pas écrasés ou diminués mais rehaussés et intensifiés. Exactement comme vous l’avez toujours cru. Triste et merveilleux, Boo vous bouleversera au point où vous ne pourrez le lâcher avant la fin. »

Muna Khan

Dawn

« J’aimerais voir Boo figurer sur les listes de lectures des écoles secondaires, car il permet de discuter d’un large éventail de sujets : la violence, les armes à feu, la démocratie, le pardon, l’intimidation, l’harmonie, la tolérance et, par-dessus tout, l’amitié. Le fait que Smith ait réussi à réunir tous ces sujets sans devenir ringard et sans que ses lecteurs aient besoin de sortir leurs mouchoirs témoigne sans contredit de son talent de conteur. »

Anne-Marie Bilodeau

Le Clap

« Avec simplicité et humour, Boo va au-delà des questionnements sur la vie après la mort et sur l’existence d’un Dieu quelconque pour raconter une belle histoire d’amitié. »

Marie-Claude Rioux

La recrue du mois

« Un roman de haute voltige, étonnant et inclassable. »

André Bernier 

Les libraires

« Un roman d’une grande originalité, à la fois drôle et fort touchant, un hymne à l’amitié! »

Nicolas Gary

Actualitté

«Très original dans son approche, délicieusement drôle — sans plonger dans le sentimentalisme mièvre — le récit de Smith repose sur une narration impeccable.»

Les athées avaient presque raison sur tout

Parue d’abord en anglais dans le recueil Darwin’s Bastards, sous la direction de Zsuzsi Gartner, cette nouvelle de Neil Smith rappelle, par ses thématiques, Boo, tout en étant complètement indépendante. La voici (enfin) en français.    L’autre jour, Bobby Henzel et Nanami Kazikuyo ont dressé une liste des choses dont le paradis est dépourvu.

Neil Smith

«Comme j’avais un esprit scientifique, j’essayais d’imaginer comment pourrait fonctionner l’au-delà dont mes camarades de classe mormons me parlaient.» L’histoire de Boo se déroule dans une espèce de paradis, appelé le Village, où se retrouvent uniquement les Américains morts à l’âge de treize ans. Loin de correspondre à…

À propos de Boo

Tous les écrivains sont des dieux. Je ne veux pas dire que nous sommes omniscients et tout-puissants. Je veux plutôt dire que nous sommes des créateurs – au moins les créateurs de l’univers dépeint dans nos livres. L’histoire de mon roman se déroule dans un paradis réservé aux Américains de…

Jean-Philip Guy nous parle de Boo

Oliver Dalrymple aurait été un grand scientifique. Il connaissait tous les éléments du tableau périodique par cœur et trouvait dans l’univers et ses manifestations un ravissement qu’aucune fiction ne pouvait lui apporter. Seul accroc : Oliver est mort, à treize ans. Après sa renaissance, nu sur son lit d’hôpital, c’est…

Auteur

Neil Smith

Né à Montréal, Neil Smith est auteur et traducteur. Son roman Boo a remporté le prix Hugh MacLennan et le Prix de la Biennale littéraire des Cèdres et a fait partie de la première sélection du Prix des libraires du Québec. Son recueil de nouvelles, Big Bang, a été choisi parmi les meilleurs livres de l’année par les journaux Washington Post et Globe and Mail. Neil Smith a également été finaliste pour le Prix du Gouverneur général pour sa traduction du roman La déesse des mouches à feu de Geneviève Pettersen.

Crédit photo : Julie Artacho