À paraître

Michael McDowell

Blackwater V - La Fortune

$10.99$18.95

La Fortune, le tome 5 de la série Blackwater par Michael McDowell

Effacer
ISBN : N/A

Tel un organisme vivant, le clan Caskey se développe et se transforme. Certains font face à la mort, d’autres accueillent la vie. Entre rapprochements inattendus, haines sourdes et séparations inévitables, les relations évoluent. Miriam, désormais à la tête de la scierie et noyau dur de la famille, ne cesse de faire croître la richesse. Suite à une découverte surprenante et miraculeuse — sauf pour une personne — c’est bientôt la ville entière qui va prospérer. Mais cette soudaine fortune suffira-t-elle, alors que la nature commence à réclamer son dû?

 

Traduit par Yoko Lacour, avec la participation de Hélène Charrier

Titre original: Blackwater V: The Fortune

Échos

Grégoire Courtois

Auteur et libraire

«Ça y est, j’ai terminé le tome 6 et je suis désemparé. Il y aurait pu y avoir 6 tomes de plus, ça ne m’aurait pas dérangé. J’ai dévoré cette fresque comme un bras d’enfant. J’ai adoré comme le fantastique et l’horreur sont savamment distillés pour appuyer les bouleversements émotionnels du récit et non comme des événements vides de sens. L’ensemble est habité par un souffle romanesque qui balaie tout sur son passage. Je suis trop triste que ce soit fini. Vivement que je vieillisse, que j’oublie ces livres, pour pouvoir les relire avec le même enthousiasme.»

Poppy Z. Brite

Préface de l’édition parue chez Centipede Press, 2014

«La série Blackwater de Michael McDowell est son œuvre la plus étoffée, la plus luxuriante, des brassées de fleurs étranges liées entre elles par une racine certes nourricière, mais aussi tordue, celle de la famille. Aux lecteurs découvrant pour la première fois la famille Caskey : savourez ces sombres fleurs, leur parfum est entêtant et peut-être toxique, mais doux avec des notes de brise du Sud et d’argile rouge venue du fond de la Perdido. On pourrait s’y noyer…»

Will Errickson

Too Much Horror Fiction

«Michael McDowell livre un riche roman historique où les récits se superposent, parsemé de touches Southern Gothic, rempli de personnages mémorables et d’exquises scènes de mort et de fracas.» 

Alan Ryan

Auteur et critique

«Les points forts de McDowell sont nombreux. Sa prose est riche, allusive et souvent complexe, mais si bien polie qu’elle ne détourne jamais l’attention.» 

Michael McDowell

Regard sur l’écrivain populaire et scénariste à qui l’on doit notamment Beetlejuice, maître de la littérature d’horreur entré dans l’histoire avec modestie.

Auteur

Michael McDowell

Écrivain populaire et scénariste aguerri, Michael McDowell est né en 1950 en Alabama et s’est éteint en 1999 à Boston. Son oeuvre littéraire est composée de thrillers psychologiques, de romans d’atmosphère sur fond surnaturel, d’épopées historiques, d’histoires policières et d’oeuvres d’horreur gothiques. De janvier à juin 1983, Michael McDowell a fait paraître, à raison d’un livre par mois, la saga familiale Blackwater, dont le succès lui a ouvert les portes d’Hollywood. On lui doit l’histoire du film Beetlejuice, réalisé par Tim Burton, et des épisodes des émissions cultes Tales from the Crypt et Alfred Hitchcock Presents. Son dernier roman Candles Burning inachevé, a été complété par la romancière Tabitha King et publié en 2006. Sa vaste collection d’objets liés à la mort a été léguée à la Northwestern University de Chicago, où elle est exposée depuis 2013.