Traductrice

Sophie Voillot

Née à Marseille, Sophie Voillot a grandi au Québec et vit à Montréal. Elle a remporté un premier prix littéraire du Gouverneur général - traduction en 2006 grâce à Un jardin de papier, de Thomas Wharton. Finaliste aux GG en 2007 pour La fin de l’alphabet de C.S. Richardson, puis en 2008 pour Logogryphe de Thomas Wharton, Sophie Voillot a également traduit le premier roman de Rawi Hage, Parfum de poussière, qui a remporté le Prix des libraires ainsi que le Combat des livres en 2009. Sa traduction du second roman de Rawi Hage, Le Cafard, lui a valu un nouveau GG en 2010. Après avoir figuré parmi les finalistes du GG 2011 pour sa traduction du roman de David Homel Le droit chemin, Sophie Voillot reçoit une troisième fois le prix du Gouverneur général en 2013 avec L’enfant du jeudi d’Alison Pick. Le sous-majordome de Patrick deWitt se classe parmi les finalistes en 2017, ainsi que Onze jours en septembre de Kathleen Winter en 2019 et La société du feu de l'enfer de Rawi Hage en 2021.

Crédit photo : Pierre Crépôt

Entrez dans notre histoire!

Infolettre