Nouveau

Marie Hélène Poitras

Soudain le Minotaure

$13.99$22.95

Soudain le Minotaure de Marie Hélène Poitras

Effacer
ISBN : N/A

Au tournant du millénaire, Ariane parcourt l’Allemagne, découvrant les traces de la barbarie des guerres. Elle cherche aussi à surmonter les séquelles d’une autre incarnation de la violence, une agression brutale à laquelle elle a survécu de justesse.
Au même moment, dans un pénitencier de l’Ontario, son assaillant macère dans la haine et la rage qui ont fait de lui un prédateur, naviguant entre pulsions et punition, entre ses fantasmes et ses mauvais souvenirs.
Au son de Portishead et de PJHarvey, dans les rues d’un Montréal cru et vivant, ce roman-culte donne la parole aux deux acteurs d’une rencontre fracassante. Loin de toute ambition moralisatrice, Soudain le Minotaure se lit comme une exploration frontale de la violence faite aux femmes. Une lecture qui se révèle, vingt ans plus tard, plus pertinente que jamais, plus déroutante qu’une avancée dans le labyrinthe d’un monstre.

Édition vingtième anniversaire revue et suivie d’une postface de l’autrice

Prix Anne-Hébert
Coup de coeur Renaud-Bray

Échos

Paul-François Sylvestre

J'ai pour mon lire

«Soudain le Minotaure se lit comme une exploration frontale de la violence faite aux femmes. Une lecture qui se révèle, vingt ans plus tard, plus pertinente que jamais, plus déroutante qu’une avancée dans le labyrinthe d’un monstre.»

Chantal Guy

La Presse

«Avec cette réédition, une nouvelle génération découvrira Marie Hélène Poitras, et peut-être même une résonance avec ses préoccupations.»

Marie-France Bornais

Le journal de Québec

«Cette œuvre coup de poing, retraçant le parcours d’un monstre et la lente résurrection de sa victime, est brûlante d’actualité.»

Julie Roy

L'actualité

«L’écrivaine québécoise Marie Hélène Poitras, dont les histoires oscillent entre beauté et cruauté, publie une surprenante nouvelle édition restructurée de son premier roman, qui raconte une violente agression selon deux points de vue.» 

Paul-François Sylvestre

L'express

« Soudain le Minotaure se lit comme une exploration frontale de la violence faite aux femmes. Une lecture qui se révèle, 20 ans plus tard, plus pertinente que jamais, plus déroutante qu’une avancée dans le labyrinthe d’un monstre. »

Jean-François Crépeau

Le Canada français

«Marie Hélène Poitras a eu raison de faire revivre la bête, redoutable prédateur, toujours en liberté.»

Marie-Hélène Raymond

Lezarts

«C’est une lecture nécessaire qui ne laissera personne indifférent.»

Karine Lefebvre

Pénélope

«C’est beau, puissant et émouvant.»

Les libraires

«[Une] oeuvre-choc qui ne laisse personne indifférent.»

Lettres québécoises

«Soudain le Minotaure est de ces premiers romans qui révèlent un style, une écriture, une force aussi.»

Le libraire

«Seule une plume furieusement maîtrisée, tranchante comme la lame de l’agresseur, permet l’ardue traversée de ce récit empli d’images révoltantes, d’une vérité crue essentielle à la mise en mots de cet indescriptible cri de détresse. […] Tels deux adversaires, rage et rédemption définissent ce premier roman audacieux.»

Elle Québec

«La force de ce roman tient à ce que l’auteure rend tangibles aussi bien la folie de la violence chez l’homme que ses ravages chez sa victime.»

Le Devoir

«Une analyse vive et profonde des pulsions d’un jeune homme en proie à une colère primitive d’une extrême violence, mais tempérée par le regard humain d’une romancière au ton juste et neuf.»

Voir

«Marie Hélène Poitras exhibe déjà une plume complexe où réalisme, roman noir et fiction intimiste s’entrecroisent sans complaisance.»

Magazine Combats

«La rage, l’impétuosité que la romancière insuffle à ces personnages gémellaires est telle qu’elle emporte l’adhésion du lecteur. Son style est ponctué de phrases courtes, haletantes, coupées à la tronçonneuse… et terriblement efficaces.»

La Lettre

«Écrit sur un ton haletant avec des phrases courtes, le roman brosse un portrait contrasté de cette jeunesse métissée, tiraillée entre désir et violence, abondance et pauvreté, déviance et normalité.»

Médium

«Dix ans plus tard, le livre n’a pas pris une ride. Le sujet est foncièrement intemporel et indémodable. Son traitement, ambitieux, l’est tout autant.»

Une lectrice compulsive

«C’est une œuvre qui vous fera réfléchir.»

Brigitte Latour

Le magazine Flèche

«Édition vingtième anniversaire revue et suivie d’une postface de l’autrice. Plus que jamais d’actualité!»

Le Minotaure, vingt ans après

Roman coup de poing ayant déjà fait sa marque dans la littérature québécoise, Soudain le Minotaure de Marie Hélène Poitras paraît chez Alto vingt ans après sa première publication. Dans cette édition anniversaire, l’autrice a revu son premier livre avec un regard neuf et y a ajouté une postface pour expliquer son processus de l’époque et celui d’aujourd’hui.

Autrice

Marie Hélène Poitras

Fascinée par les liens qui existent entre musique, mots et images, par l’art de raconter des histoires et les personnages plus grands que nature, Marie Hélène Poitras invente des univers singuliers portés par une écriture foisonnante. L’écrivaine montréalaise née à Ottawa a reçu le prix Anne-Hébert pour son premier roman, Soudain le Minotaure (2002). Son recueil de nouvelles La mort de Mignonne et autres histoires (Alto, CODA, 2017) a été finaliste au Prix des libraires du Québec. Alors que Griffintown (prix France-Québec et finaliste au prix Ringuet) lui a été inspiré par son expérience de cochère dans le Vieux-Montréal, La désidérata, son troisième livre publié chez Alto, s’est nourri de ses pérégrinations dans la campagne française.

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Fiche de lecture

Une fiche de lecture est disponible pour ce titre.