Prix littéraire

Dominique Fortier

Du bon usage des étoiles

Ce roman exaltant est disponible en livre audio sur Ohdio

$10.99$24.95

Du bon usage des étoiles de Dominique Fortier

Effacer
ISBN : N/A

Mai 1845, les navires Terror et Erebus, sous le commandement de sir John Franklin, partent à la conquête du mythique passage du Nord-Ouest avec, à leur bord, cent trente-trois hommes et suffisamment de provisions pour survivre trois ans aux rigueurs de l’Arctique. L’expédition doit permettre à l’Angleterre d’asseoir sa suprématie sur le reste du globe, mais les deux navires se trouvent bientôt prisonniers des glaces dans une immensité sauvage.

Commence alors un nouveau voyage, immobile celui-là, au cœur de la nuit polaire et vers les profondeurs de l’être, dont Francis Crozier, commandant du Terror, rend compte dans son journal. Il se languit aussi de la belle Sophia, restée avec sa tante Jane Franklin à Londres, où les thés et les bals se succèdent en un tourbillon de mondanités.

Inspiré de la dernière expédition de Franklin, Du bon usage des étoiles brosse un tableau foisonnant des lubies de la société victorienne – lesquelles ne sont pas sans rappeler certains des travers de la nôtre – dans un patchwork qui mêle avec bonheur le roman au journal, l’histoire, la poésie, le théâtre, le récit d’aventures, le traité scientifique et la recette d’un plum-pudding réussi.

Prix Gens des mer (Festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo)
Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur Général 2009
Finaliste au Prix des libraires du Québec 2009
Finaliste au Grand prix littéraire Archambault 2010
Finaliste au Prix Senghor du premier roman

Échos

Candide Proulx

VOIR

« Ce n’est pas tous les jours qu’on lit de la grande littérature. Ni tous les jours qu’on en publie. Avec son premier roman, Dominique Fortier allume un phare destiné à briller longtemps dans notre paysage québécois. ★★★★ »

Martine Desjardins

L’actualité

« Dominique Fortier fait briller toutes les constellations de son talent sidérant : sa culture éclectique, son irrésistible fantaisie, son humour impertinent. […] Son premier roman est une étincelante galerie des glaces où le passage du Nord-Ouest fait miroiter des rêves de gloire qui seront fatalement brisés. »

Valérie Gaudreau

Le Soleil

« Dans ce roman bien documenté, mais clairement à classer au rayon de la fiction, l’auteure nous livre avec talent et un plaisir évident de belles pages sur la navigation, l’isolement, la mélancolie, les découvertes scientifiques et la vie mondaine de l’époque, incarnée par le personnage de lady Jane, la femme de Franklin. Agrémenté de quelques illustrations et d’une mise en page soignée dont les éditions Alto ont le secret, ce faux récit de voyage d’une vraie expédition captive et répond parfaitement à ce qu’on peut espérer d’un roman : se faire raconter une bonne histoire. Tout simplement. »

Manon Guilbert

Le Journal de Montréal

« Un premier roman surprenant. »

Julie Laferrière

Club Social

« L’écriture de Dominique Fortier est extrêmement précise; elle a un vocabulaire très riche et ce n’est certainement pas étranger au fait qu’elle soit traductrice. Ce qui est étonnant, c’est d’être en présence d’un roman historique de la part d’une auteure aussi jeune. On découvre beaucoup sur l’époque victorienne, sur ses grandes explorations, sur la solitude, sur l’âme humaine et ça nous en dit beaucoup sur la société qu’on est devenu. À lire, l’hiver, au chaud, dans un chalet, et sous un ciel d’étoiles. »

Isabelle Daunais

L’Inconvénient

« Il s’agit de l’un des plus beaux romans que nous ait offert depuis longtemps une rentrée littéraire. L’un des plus beaux, mais également, dès lors qu’on le compare à la production courante, l’un des plus inusités qui soient. »

Pascale Millot

Montréal Centre-Ville

« Dominique Fortier a puisé dans ce grand mythe la matière d’un roman, son premier, où elle fait vibrer toutes les cordes de son jeune talent. Magnifiquement construit, campé sur de solides références historiques et scientifiques, Du bon usage des étoiles nous entraîne avec vivacité et intelligence dans une formidable aventure humaine. »

Felicia Mihali

Terra Nova Magazine

« Ce premier roman de Dominique Fortier révèle une grande force narrative et un grand pouvoir d’évocation. »

Autrice | Traductrice

Dominique Fortier

Dominique Fortier construit depuis une quinzaine d’années une oeuvre singulière, au confluent de l’Histoire et de l’imaginaire. Son premier roman, Du bon usage des étoiles, a reçu le prix Gens de mer du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, alors que Au péril de la mer a été couronné par le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016. Les villes de papier, une plongée dans l’univers de la poète Emily Dickinson, lui a valu le Prix Renaudot essai en 2020 et a été traduit dans une dizaine de langues. Les ombres blanches est son sixième roman.

Crédit photo : Carl Lessard

Fiche de lecture

Une fiche de lecture est disponible pour ce titre.