Prix littéraire

Dominique Fortier

Au péril de la mer

$10.99$21.95

Au péril de la mer de Dominique Fortier

Effacer
ISBN : N/A

Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que trouva refuge, au quinzième siècle, un peintre hanté par le souvenir de celle qu’il aimait. C’est là, entre ciel et mer, que le retrouvera cinq cents ans plus tard une romancière qui cherche toujours le pays des livres. Ils se rencontreront sur les pages d’un calepin oublié sous la pluie.

Avec ferveur et intelligence, Dominique Fortier grave dans notre esprit un texte en forme de révélation, qui a la solidité du roc et l’ivresse des navires abandonnés. À la fois roman et carnet d’écriture, Au péril de la mer est un fabuleux hommage aux livres et à ceux qui les font.

Prix littéraire du Gouverneur général
Première sélection - Prix des libraires du Québec
Les libraires conseillent : sélection de novembre 2015
Sélection « On aime » Archambault
Coup de coeur Renaud-Bray
Première sélection du Prix IMPAC Dublin

Échos

Chrystine Brouillet

Salut, bonjour! Weekend

« C’est un livre absolument magnifique. […] J’ai tellement aimé, c’en est vertigineux de bonheur! »

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit! Radio-Canada

« Quelle écriture élégante! »

Mario Cloutier

La Presse

« L’écriture de Dominique Fortier est portée par une langue riche, belle et évocatrice. L’emploi récurrent de mots issus du vieux français ajoute une patine pertinente à ce voyage empreint de moments touchants, lumineux. ★ ★ ★ ★ »

René Paquin

Collections

« Il faut tout le talent de romancière de Dominique Fortier pour réussir d’une aussi belle manière à traduire la perte et la solitude, la beauté et le feu créateur, les mouvements de la mer et les doutes humains. »

Cynthia Brisson

Les libraires

« C’est toujours un réel plaisir de se laisser guider à travers les nouvelles contrées, terrestres et humaines, que construit Dominique Fortier. »

Julie Roy

Coup de pouce

« Un texte aussi finement travaillé que les enluminures des livres anciens. »

Eliane Ste-Marie

Voir

« J’attends le prochain livre de Dominique Fortier avec impatience puisqu’elle nous offre chaque fois un livre intelligent, au sujet toujours très bien documenté, sans que la recherche se sente dans son écriture à la fois douce et précise. Chaque fois, un coup de cœur! »

Thomas Dupont-Buist

Les Libraires

« Au péril de la mer est un petit livre au sein duquel il fait bon se blottir. […] On déguste l’ensemble presque comme une poésie, sans se presser, succombant à l’érudition curieuse, s’incarnant un moment dans un personnage ou un autre, en sortant pour partager les réflexions de l’auteure. Un livre qui se dresse sur son promontoire rocheux pour en surplomber la mer livresque qui l’entoure. »

Anne Michaud

Les matins d'ici, Radio-Canada

« Un superbe roman, c’est magnifique, on voudrait que ça dure plus longtemps. »

Marie-Josée Turgeon

Au fil des pages

« Un livre tout en émotions fines qu’il fait bon lire alors que le vent balaie les feuilles d’automne. »

Daniel Grenier

CKRL

« C’est un grand livre où il y a de petits éclats de beauté. »

Dominique Blondeau

Ma page littéraire

« Magnifique fiction et témoignage d’une écrivaine exigeante qui, d’un roman à l’autre, se renouvelle, fait preuve d’une inventivité agrémentée d’un savoir remarquable, d’une intelligence passionnée et subtile. »

France Boisvert

Radio VM

« C’est extraordinaire. »

Marie-Andrée Lamontagne

Radio VM

« Un très beau roman méditatif. »

Christian Desmeules

Le Devoir

« Sorte de roman bicéphale qui rend hommage à la fois au livre et à la civilisation du livre et qui tente par tous les moyens de saisir l’esprit d’un lieu qui fascine son auteure, Au péril de la mer avance comme au rythme des vagues et des marées. »

Elizabeth Lord

Les Méconnus

« Les livres sont à l’honneur du début à la fin. […] Chaque livre est unique, et Fortier a su leur créer un incomparable hommage avec Au péril de la mer. »

Pascale Millot

Montréal centre-ville

« Roman contemplatif à la langue magnifique qui nous parle de transmission et de la nécessité de la littérature et de la création. »

blogue Des pages et des îles

«Une lecture atypique et très poétique : un bel hommage au Mont Saint Michel et aux livres.»

Thomas Dupont-Buist nous parle du livre Au péril de la mer

Il arrive parfois que derrière la fascination pour un lieu se cache un maigre filon qui, exploité par l’esprit adéquat, patiemment raffiné, peut devenir matière à fiction. Lorsqu’une telle chose se produit, il faut se taire et se mettre promptement à l’ouvrage, de peur que l’éclat dissimulé se dévoile à un maître d’œuvre moins talentueux qui aurait tôt fait de gâcher le précieux matériau. C’est pourquoi le lecteur se réjouira que ce soit Dominique Fortier et pas un autre romancier qui ait percé l’un des mystères camouflés entre les pierres ancestrales de l’abbaye du Mont-Saint-Michel.

Autrice | Traductrice

Dominique Fortier

Dominique Fortier construit depuis une quinzaine d’années une oeuvre singulière, au confluent de l’Histoire et de l’imaginaire. Son premier roman, Du bon usage des étoiles, a reçu le prix Gens de mer du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, alors que Au péril de la mer a été couronné par le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016. Les villes de papier, une plongée dans l’univers de la poète Emily Dickinson, lui a valu le Prix Renaudot essai en 2020 et a été traduit dans une dizaine de langues. Les ombres blanches est son sixième roman.

Crédit photo : Carl Lessard