Dominique Fortier

Les larmes de saint Laurent

$10.99$24.95

Les larmes de saint Laurent de Dominique Fortier

Effacer
ISBN : 978-2-923550-48-0

Au matin du 8 mai 1902, la montagne Pelée entre en éruption, tuant la population entière de la ville de Saint-Pierre. Un homme survit miraculeusement à l’hécatombe : Baptiste Cyparis, le Revenant de l’Apocalypse. À la même époque, en Angleterre, un mathématicien et une musicienne tentent de percer ensemble les secrets de la terre et du feu.

À Montréal, cent ans plus tard, deux inconnus se rencontrent sur le mont Royal dans un jardin semé d’arbres et de croix, avec pour témoins un chien et l’esprit de la ville qui les entoure.

D’une geôle martiniquaise au grand chapiteau du cirque Barnum & Bailey, des flancs du Vésuve au boulevard Saint-Laurent, l’auteure du Bon usage des étoiles nous entraîne dans un roman où passé et présent se répondent. Une fresque baignée de lumière, où l’on entend aussi battre le cœur de la terre.

Finaliste au Prix littéraire des collégiens

Échos

Tristan Malavoy-Racine

Voir

★★★★

« Trois histoires, ancrées dans trois milieux on ne peut plus différents, qui pourtant se répondent par-delà l’espace et par-delà le temps. Voilà de quoi est fait le deuxième roman de Dominique Fortier, devant lequel on n’hésite pas longtemps à employer l’expression pourtant galvaudée de tour de force. Des rives martiniquaises d’il y a un siècle au Montréal d’aujourd’hui, en passant par l’Angleterre victorienne, Les Larmes de saint Laurent représente un voyage exquis, pour lequel de très nombreux lecteurs devraient s’embarquer. »

Chantal Guy

La Presse

« L’univers de Dominique Fortier est un cabinet des curiosités à découvrir. »

Annick Duchatel

Entre les lignes

« Après l’éblouissement suscité par son premier roman, Du bon usage des étoiles, on se demandait si son deuxième ouvrage serait à la hauteur. Mission accomplie : son originalité et sa maestria se confirment. »

Danielle Laurin

Le Devoir

« Une auteure singulière, en dehors des modes, des sentiers battus. À suivre, absolument. (…) C’est un roman riche, traversé de métaphores, de poésie. »

Anne-Josée Cameron

Radio-Canada

« Ce qui frappe d’entrée de jeu (…), c’est la qualité de l’écriture. La lire est un plaisir. Les personnages sont riches, complexes, étranges, déroutants. Pour les passionnés de littérature, dans le sens le plus noble du terme. »

Andrée Poulin

Radio-Canada

« Un livre très, très fort. (…) L’écriture est magnifique. Elle va cadrer des scènes comme de petits tableaux parfaitement illuminés, avec juste ce qu’il faut de lumière, d’action et de poésie. »

Rémy Charest

Le Libraire

« Difficile de mettre le doigt sur ce qui fait la force particulière de Dominique Fortier, sur ce qui donne un souffle aussi exceptionnel à sa plume, tant dans ses traductions finement ciselées que dans ses romans tissés serrés, aux motifs bien dessinés et aux récits bien menés. Mélange de détermination et de sensibilité, Dominique Fortier possède à la fois une précision maniaque et une capacité à s’ouvrir librement à ce que son imagination voudra bien coucher sur la page. (…) Ces contrastes, voire ces paradoxes, permettent à un roman comme son dernier-né, Les larmes de saint Laurent, de montrer à la fois une ampleur et une finesse remarquables, une structure complexe et une capacité à voyager librement d’un élément à l’autre du récit. »

Lorraine Pintal

Vous m’en lirez tant

« Un roman à lire et à relire. Une belle, belle, belle découverte. »

Yvon Paré

Progrès dimanche

« Dominique Fortier travaille à la manière d’une archéologue et démontre que la vie est plus que la vie, que le visible masque souvent l’invisible, que le présent trouve ses racines dans le passé. Un roman étonnant, déroutant parfois mais envoûtant. Une formidable aventure de lecture qui fait valser entre l’histoire, la science et la plus belle des fictions. Le souffle emporte le lecteur. »

Rachel Gamache

Primeurs

« Bercé par l’étonnante et magnifique écriture de Dominique Fortier, ce roman nous entraîne hors du temps et livre un spectacle plus grand que nature. Les larmes de saint Laurent sera sans doute la plus belle des lectures qu’il vous sera permis de faire cet été. »

Catherine Lachaussée

Radio-Canada

« Un livre superbe, ciselé dans l’écriture. Je recommande chaudement Les Larmes de saint Laurent. De la belle littérature. »

Michel Vézina

Radio-Canada

« Un livre à lire pour la beauté des images, pour la richesse de la langue, pour la magie. »

Vanessa Tato

Ton petit look

«Je suis fascinée par l’imagination [de l’auteure], mais aussi par la poésie et la délicatesse de son écriture.»

Autrice | Traductrice

Dominique Fortier

Dominique Fortier construit depuis une quinzaine d’années une oeuvre singulière, au confluent de l’Histoire et de l’imaginaire. Son premier roman, Du bon usage des étoiles, a reçu le prix Gens de mer du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, alors que Au péril de la mer a été couronné par le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016. Les villes de papier, une plongée dans l’univers de la poète Emily Dickinson, lui a valu le Prix Renaudot essai en 2020 et a été traduit dans une dizaine de langues. Les ombres blanches est son sixième roman.

Crédit photo : Carl Lessard